Avant-projet de loi de décentralisation et de réforme de l’action publique

InFOéco n°64 du 5 avril 2013 par Pascal Pavageau

Introduction - Résumé

Le projet gouvernemental d’acte III de décentralisation se caractérise par :

 une très grande complexité et une unanimité des associations d’élus des collectivités contre lui. Le projet de loi réussit l’exploit de ne satisfaire personne ;
 des transferts à la carte de l’État vers des collectivités territoriales différentes et selon des répartitions entre les collectivités, définies et choisies par les élus des collectivités territoriales de façon différentes dune région à l’autre ;
 un nouveau désengagement important de l’État ;
 une différentiation du droit et de la déclinaison des lois et des politiques publiques nationales d’une région à l’autre ;
 et la mise en œuvre d’une « République des territoires » autour des régions et des métropoles au détriment des départements et des communes, menacés de suppression.

Lire la suite

 Voir en ligne  : InFOéco n°64 du 5 avril 2013 [PDF]

Sur le même sujet

Acte III de décentralisation (scène 3 - troisième analyse)

Economie par Pascal Pavageau

Les inFOéco n°48 et n°53 détaillent le contexte dans lequel le gouvernement prépare la mise en place d’un acte III de décentralisation dès 2013.
Par courrier du 26 septembre 2012, la confédération Force Ouvrière a interrogé le Premier ministre sur les modalités de concertation prévues par le (...)

Transfert de la médecine scolaire et du médico-social aux collectivités territoriales, c’est non  !

Fédération FNEC-FP FO par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

Madame Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a annoncé hier, jeudi 17 décembre 2020, que son projet de loi dit « 4D » relatif « à la différenciation, à la décentralisation, à la déconcentration, et pourtant diverses mesures de (...)