Sans changement de politique économique, pas de baisse en perspective

Chiffres du chômage par Stéphane Lardy

Selon les derniers chiffres publiés par Pôle emploi pour le mois de mai 2014, le nombre de demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégorie A), en France métropolitaine augmente de 0,7 % sur un mois soit 24 800 demandeurs d’emploi en plus. Le nombre total de demandeurs d’emploi obligés de faire des actes positifs de recherche d’emploi (cat A,B et C) s’élève désormais à 5 020 200 personnes soit une augmentation de 0.7 % sur un mois et + 4.8% sur un an.

Aussi, malgré les mesures envisagées par le gouvernement sur les demandeurs d’emploi senior, c’est en réalité la politique économique qu’il faut changer pour que la courbe du chômage s’inverse de façon durable.

Au lieu d’un « pacte de responsabilité » fondé notamment sur une politique massive de réduction de cotisations sociales et exonérant le patronat de toute responsabilité sur le niveau du chômage et de la création d’emploi, c’est un changement de politique macroéconomique tant au niveau européen et national que revendique FO, axé sur la relance de la consommation et du pouvoir d’achat, le soutien aux services publics, le développement de véritables investissements industriels et donc la fin des politiques d’austérité.

Cela fera partie du cahier des revendications que Force Ouvrière portera lors de la conférence sociale des 7 et 8 juillet prochain.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

La semaine FO de l’adhésion syndicale, c’est maintenant, du 17 au 22 janvier

Communiqué de FO par Cyrille Lama, Secrétaire général de Force Ouvrière

Dans les départements, près de deux cents (200) actions seront organisées avec pour but de mettre en avant le rôle et l’importance du syndicat sur le quotidien des salariés (salaires, emplois, conditions de travail, retraite, sécurité sociale, formation et carrière professionnelle, discrimination…) et de toucher les salariés, femmes et hommes, éloignés aujourd’hui du syndicat : emplois dispersés, TPE, entreprises dépourvues d’implantation syndicale, en contrats précaires, saisonniers, en télétravail, jeunes en apprentissage, en formation, demandeurs d’emplois.

Rapport du HCAAM : une occasion manquée

Communiqués de FO par Secteur Protection sociale collective, Serge Legagnoa

Ce vendredi 14 janvier 2022 a été remis au ministre de la Santé le rapport commandé au Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) et relatif à l’articulation de la prise en charge entre Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et Assurance Maladie Complémentaire (AMC), réalisé au travers de quatre scenarii d’évolutions possibles.