Chiffres du chômage : toujours plus !

Communiqués par Stéphane Lardy

En avril 2014, le nombre de demandeurs d’emploi, sans emploi et tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (catégorie A), en France métropolitaine augmente de 0,4 % sur un mois soit 14 800 demandeurs d’emploi en plus.

Le nombre total de demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (cat A,B et C) s’élève à 4 millions 985 900 personnes soit une augmentation de 0,7 % sur un mois.

Quelle que soit la catégorie observée le constat est quasiment le même : les hommes comme les femmes sont impactés par cette hausse, les jeunes comme les seniors.
Toujours aussi inquiétant par rapport à ce que cela implique pour les personnes qui le subissent, c’est le chômage de très longue durée qui augmente le plus (+1.5 % sur un mois concernant les inscriptions de 3 ans ou plus).

Une telle situation n’autorise pas à utiliser des formules toutes faites ou à contester tel ou tel chiffre ou prévision. Un seul constat s’impose : les demandeurs d’emploi sont toujours plus nombreux et subissent cela de plus en plus longtemps.

Aussi, Force Ouvrière continue de revendiquer un changement de politique économique et sociale pour soutenir une croissance forte et créatrice d’emplois qui ne se décrète pas par des discours ou un pacte de responsabilité focalisé sur la baisse du coût du travail.

Pour FO c’est une relance du pouvoir d’achat, le développement des services publics, le développement de véritables investissements industriels et donc la fin des politiques d’austérité qui assureront le retour de la croissance et de la création d’emplois.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Réforme du CESE - FO s’adresse au Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Alors que le projet de loi organique relatif aux conditions de fonctionnement et à la composition du Conseil économique, social et environnemental (CESE) est à l’ordre du jour au Conseil des ministres, FO s’est adressée au Premier ministre.

Rétablissement de la prime Naissance

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le 25 juin 2020, la proposition de loi de M. Lurton qui consiste à rétablir le versement de la prime à la naissance au 7e mois de grossesse d’un montant de 947,32 euros, a été adoptée en première lecture à l’unanimité.