FO dénonce la volonté de disloquer la SNCM

Compagnies maritimes par Clarisse Josselin

Alors que la saison touristique démarre, les bateaux de la SNCM assurant la desserte de Marseille vers la Corse et le Maghreb sont à quai depuis le 24 juin, à l’appel d’une intersyndicale dont FO. Le mouvement de grève, le troisième depuis janvier, avait été reconduit à l’unanimité le 30 juin, alors que nous bouclions ce journal. Les représentants des salariés devaient s’entretenir en fin d’après-midi avec le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, lors d’une vidéo-conférence en préfecture.

Les grévistes dénoncent le revirement du gouvernement, alors que l’État est actionnaire à 25% dans la compagnie maritime. L’an dernier, les salariés avaient accepté le plan de relance « donnant-donnant », mis en place par l’ancienne direction et soutenu par le gouvernement, pour sauver l’entreprise en difficulté. Contre un nouveau pacte social et 515 suppressions de postes sur 2 600, la compagnie s’engageait à commander quatre navires nouvelle génération aux chantiers STX. Si le plan social a bien été mis en place, la commande des bateaux a été arrêtée par la nouvelle direction. Elle a prétexté l’état des finances de la compagnie et la lourde sanction de l’Union européenne, qui demande à la SNCM de rembourser 440 millions d’euros d’aides publiques jugées illégales.

NATIONALISATION DE SAUVEGARDE

La Fédération FO des Employés et Cadres, qui soutient les salariés sédentaires, dénonce la capitulation de l’État, qui permet à l’actionnaire principal Transdev de poursuivre son travail de destruction de la SNCM. Alors que Transdev souhaite sortir du capital de la SNCM, la FEC FO revendique une nationalisation de sauvegarde de la compagnie et le lancement des commandes des quatre navires sans délai pour conserver la délégation de service public pour les liaisons vers la Corse. Elle demande aussi l’annulation des 440 millions d’euros de redressement et d’amendes exigés par Bruxelles.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Gain de cause pour les marins du ferry Biladi : les salaires seront bientôt payés

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETS FO

Suite à l’action engagée par la Fédération internationale des travailleurs des transports (ITF) à la demande et avec le soutien de la FEETS-FO, les marins officiers et non officiers du ferry Biladi percevront leurs salaires impayés par la Comarit. Le tribunal de commerce de Montpellier, en date du (...)

Insécurité : Grève dans les transports urbains et les autocars

Actualités

Pour protester contre la hausse de l’insécurité et la surdité du gouvernement face à ses revendications, la Fédération FO des Transports appelle les salariés des transports urbains et des autocars à la grève les samedis 20 et 27 décembre.

Voies navigables de France : la mobilisation a payé

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

La Direction de l’établissement public administratif (EPA) Voies navigables de France (VNF) a dû entendre les revendications des agents en grève à l’appel de FO du 8 au 10 juin dernier ainsi que ce 14 juin pour la journée d’action contre la loi travail.
Ce mouvement de grève lancé au plan national dans (...)

Yves Veyrier : « Adhérents et militants FO, fiers et engagés pour la sécurité et la santé de toutes et tous »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Cet édito est une adresse du secrétaire général, au nom du Bureau confédéral, à l’intention de tous les adhérents, militants et responsables de syndicats, Unions départementales, Fédérations de branches d’activité FO, confrontés, avec l’ensemble de la population, à la grave crise sanitaire générée par la pandémie de Coronavirus (Covid-19).