Congrès d’UD

Dans la Sarthe, FO a le vent en poupe

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Quelques 180 militants ont participé le 21 mars au 26e congrès de l’Union départementale FO de la Sarthe, dans la salle de l’Oiselière au Mans, sous la présidence de Jean Claude Mailly et en présence de Michèle Biaggi, secrétaire confédérale chargée de l’organisation.

Les travaux on été marqués par l’élection comme secrétaire général départemental de Jean-Yves Blot, déjà choisi il y a un an par la Commission administrative pour remplacer à ce mandat Gilles Boulard, que des raisons de santé ont contraint à démissionner. « Nous avons aussi renouvelé la moitié de la commission administrative », indique le nouveau secrétaire général qui se félicite d’un « rajeunissement » des instances. 

Les délégués ont également eu la satisfaction de constater une forte progression de FO dans le département. Celle-ci est notamment illustrée par les résultats des élections du 4 décembre dernier dans toute la Fonction Publique, avec un record au centre hospitalier spécialisé où FO a bondi de 16%. Mais elle est aussi flagrante dans le secteur privé, avec d’excellents résultats chez Carrefour, Socopa (alimentation), Alcoa (sous-traitance automobile) ou encore Setram (Transports locaux)… Mieux encore, « le nombre de timbres et donc d’adhérents a très fortement augmenté depuis quatre ans » se réjouit Jean-Yves Blot, qui souligne : « nous avons maintenant l’objectif de renforcer notre implantation dans les petites entreprises du département. Les nouveaux locaux que nous avons inaugurés il y a un an et qui nous permettent de mieux accueillir les gens vont nous y aider ».

La préparation du 9 avril

L’enjeu est d’autant plus important que la situation de l’emploi s’est considérablement dégradée ces derniers mois dans le département, avec la fermeture de plusieurs de ses plus grosses entreprises, comme Candia (alimentation), Harman-Becker et Brass Locomotiv (sous-traitance automobile) et que les autres sont pour la plupart en difficulté.

Les intervenants à la tribune du congrès ont également dénoncé les diminutions d’effectifs dans les services publics, la dégradation des conditions de travail et le blocage des salaires.

« Devant la gravité de la situation », les délégués, dans une résolution adoptée à l’unanimité, ont appelé « tous les militants à se mobiliser, pour que le 9 avril prochain, la grève et les manifestations soient massives. »

Ils ont également invité les sections et les syndicats « à convoquer des assemblées générales, afin d’établir les cahiers de revendications partout où cela est possible, à lancer des appels communs à la grève et à la manifestation à Paris ». À ce jour, indique Jean-Yves Blot, deux cars sont déjà prêts à partir pour la capitale.

Voir en ligne : Site internet de l’UD de la Sarthe