Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Déclaration du Bureau confédéral du 26 mai 2014

Service Public

Depuis des années Force Ouvrière souligne que les politiques d’austérité sont suicidaires, socialement, économiquement et démocratiquement. Ce sont les périodes de crise et de paupérisation qui favorisent les idéologies du rejet de l’autre.

C’est la raison pour laquelle Force Ouvrière les combat concrètement en revendiquant des augmentations de pouvoir d’achat, une politique industrielle ambitieuse, une vraie et grande réforme fiscale, un grand débat sur le rôle et les missions du service public républicain et en s’opposant au « pacte de responsabilité ».

Les résultats des élections municipales et européennes confirment le danger de ces politiques.

Pour le Bureau Confédéral de Force Ouvrière, il est maintenant primordial que les pouvoirs publics, y compris pour des raisons démocratiques, réorientent sur le fond leur politique économique et sociale.

Promouvoir la république et la démocratie, défendre les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité, nécessite, au delà des discours et de la communication, des actes concrets.

Pour ce qui la concerne, Force Ouvrière maintient ses analyses et revendications et appelle les travailleurs à soutenir le syndicalisme libre et indépendant qu’elle incarne.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Barème des prud’hommes : réaction de Force Ouvrière

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

La décision rendue ce jour par la Cour de cassation concernant le barème des indemnités prud’homales n’entame en rien le bien-fondé de la contestation portée par FO au regard de la convention 158 de l’OIT. FO renouvelle sa ferme opposition à ce barème impératif, destiné principalement à sécuriser les employeurs. Pour FO, la réparation doit, en toutes circonstances, être à la hauteur du préjudice réellement subi par le salarié et le juge doit pouvoir disposer d’une totale liberté pour fixer le montant des dommages et intérêts.

Pour la libération immédiate des syndicalistes biélorusses !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

La Confédération Force Ouvrière (FO) a pris connaissance de l’arrestation et de la mise en détention le 19 avril 2022, d’au moins quatorze syndicalistes et leaders syndicaux biélorusses, notamment de la confédération biélorusse BKDP – dont son président Aliaksandr Yarashuk et vice-président Siarhei Antusevich - affiliée à la Confédération Syndicale Internationale (CSI), et de plusieurs de ses fédérations.