Dossier fiscalité

« Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. »

Article 13 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789

Privatisation du paiement de l’impôt !

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Suite à l’obligation du paiement en ligne sur Internet pour tout impôt supérieur à 300 € et l’interdiction de régler en espèces dans certaines trésoreries, les contribuables pourront bientôt acquitter leurs impôts, taxes ou même factures de cantines dans plus de 600 bureaux de tabac dans certains départements pour la phase expérimentale.

Maintien du prélèvement à la source : une obstination dans une erreur avérée. De l’impôt à l’impasse !

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Sans revenir sur la ridicule cacophonie du gouvernement de ces derniers jours, Force Ouvrière rappelle son opposition constante au prélèvement à la source (PAS). Cette réforme, qui n’apportera jamais au contribuable le surcroît de lisibilité et de simplification tant mises en avant, va au contraire s’accompagner de plus de complexités, d’inégalités, de rendements de l’impôt plus faibles et de coûts supplémentaires pour l’administration fiscale.

  • Prélèvement à la source : toujours se méfier de l’eau qui dort

    Communiqué de Force Ouvrière par Pascal Pavageau

    De nouveau sans concertation, l’objectif affiché du gouvernement vise à transformer le recouvrement de l’impôt sur le revenu en obligeant à l’acquitter dès la perception des salaires. Plus indolore ? Plus pratique ? Moins coûteux ? Il faut se méfier de l’eau qui dort.
    Une égalité du citoyen devant la loi (...)

  • Impôts : La taxe à 75 % tire sa révérence

    Economie

    Adoptée en 2012, la contribution exceptionnelle de solidarité ou taxe à 75%, imposant les revenus supérieurs à un million d’euros, aura apporté (après déduction de l’impôt sur les sociétés) 400 millions de recettes, en deux ans, à l’État. Environ un millier de dirigeants et salariés de près de 500 (...)