Elections 2014 : FO première aux ministères en charge de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et du Logement

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETS FO

Le scrutin aura été marqué tout d’abord par un taux de participation en hausse atteignant 74,9 % contre 68,9% en 2011 et cela malgré la difficulté résultant de la multiplicité des scrutins et des problèmes rencontrés dans le cadre de son organisation.

C’est le premier message que les personnels ont voulu adresser aux pouvoirs publics, eux-mêmes issus d’élections de plus en plus boudées par les électeurs. C’est dire combien ils devront être plus à l’écoute de l’expression des organisations syndicales !

Un résultat historique qui fait par ailleurs de Force Ouvrière le premier Syndicat au MEDDE/ MLETR.

C’est le second message fort que les électeurs ont voulu faire passer en renforçant ainsi le poids de l’organisation qui porte clairement les revendications des personnels, refusant de faire du syndicat l’accompagnateur de reculs sociaux et défendant le service public.

Vous trouverez ci-dessous les résultats définitifs proclamés :

Syndicats Voix  %
FO 12 108 24.2
CGT 11 742 23.5
UNSA 9 334 18.7
CFDT 7 140 14.3
FSU 2 577 5.2
Solidaires 2 518 5.0
SNCTA 1 838 3.7
CFTC 1 181 2.4
UNIPEF 777 1.6
CGC 665 1.3
SNPL 97 0.2

La FEETS FO salue le travail de ses militantes et militants qui avaient su placer Force Ouvrière en première position sur la ligne de départ au travers de la plus forte présence territoriale.

Mais c’est d’abord et avant tout l’expression de la confiance que les électeurs ont voulu placer dans une organisation syndicale libre et indépendante qui défend d’abord et avant tout les intérêts des salariés.

 Voir en ligne  : Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Projet de loi de rigueur… énergétique

Développement durable par Jamel Azzouz

Le texte sur la transition énergétique prévoit, notamment, de diviser par deux, la consommation nationale d’énergie en 2050 et de réduire à 50% la part du nucléaire en 2025. Et ce, quitte à menacer l’emploi et l’indépendance énergétique de la France, dénonce FO.

FO appelle à la grève le 4 novembre

Énergie

La Fédération FO de l’Énergie et des Mines, qui conteste les modalités de la loi de transition énergétique, appelle les personnels des industries électriques et gazières à une grève le 4 novembre. FO s’oppose à « toute ouverture du capital des entreprises mères ou de leurs filiales », et propose d’organiser (...)