Electrolux : FO exige davantage de garanties pour les salariés repris

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

L’usine Electrolux de Revin (Ardennes) a été rachetée par le fabricant de moteurs Selni, qui conserve 186 salariés sur 420. La cession est en cours. FO n’avait pas participé aux négociations du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) mais, depuis les élections de juin, le syndicat est majoritaire. S’appuyant sur des irrégularités, il demande l’annulation du PSE en vue de le renégocier. Sa requête sera examinée au tribunal le 24 septembre. FO craint des licenciements économiques chez le repreneur, une PME touchée par le chômage partiel. Par sécurité, le syndicat exige que les salariés repris bénéficient jusqu’en 2021 des mêmes conditions de départ, financées par Electrolux, que dans l’actuel PSE.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

PSE Routier : Mory Global, Gefco, Bomex, Wallon….

Communiqué de la Fédération FO des Transports et logistique par Transports et logistique

Comment peut-on être content et heureux de la négociation, de la signature d’un PSE ?
La Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP n’est ni contente ni heureuse de tous ces PSE qui s’accumulent dans le transport routier même si, dans le PSE de Mory Global, nous avons pris toute notre part (...)