FO se renforce dans la Manche

Congrès UD 50 par Clarisse Josselin, journaliste L’inFO militante

Le 37e congrès de l’Union départementale FO de la Manche s’est tenu le 14 mars à Blainville-sur-Mer avec près de 200 participants.

Très revendicative, la résolution du 37e congrès de l’UD de la Manche appelait à manifester le 18 mars à Cherbourg et Saint-Lô pour dénoncer le pacte de responsabilité, mais aussi à se battre pour défendre les salaires, l’emploi, la protection sociale collective, les services publics...

Les dix-huit intervenants à la tribune ont fait écho aux différentes difficultés du département : négociations salariales difficiles, désertification des services publics, effets néfastes de la RGPP et de la MAP, réforme de l’école...

TIMBRES EN HAUSSE D’UN TIERS

Dans ce département très rural, rien qu’en 2011 La Poste a fermé 52 bureaux. Il en reste 75 pour 601 communes, rappellent les congressistes dans leur résolution générale. Depuis quelques mois, la principale bataille concerne la cure d’austérité qui frappe l’hôpital de Cherbourg. Avec 2 200 agents, c’est le deuxième employeur de la ville. FO s’oppose au plan de restructuration supprimant 150 postes, des RTT, et imposant le passage à des journées de 12 heures.

Les congressistes dénoncent aussi la suppression de l’échelon départemental au profit d’un échelon régional Basse-Normandie voire Normandie, qui « ne pourrait être source de profit, au contraire ». Ce serait un éloignement supplémentaire alors que l’essentiel de l’activité se concentre déjà autour de Cherbourg et que la presqu’île reste isolée.

« Les moyens de transport ne s’améliorent pas comme dans les autres régions, il n’y a ni TGV, ni autoroute, ni ligne aérienne, ce qui rend difficile l’implantation de nouveaux industriels », déplore Yann Perrotte, réélu dans ses fonctions pour un quatrième mandat. Malgré tout des projets d’activité se profilent, comme le développement des énergies marines renouvelables ou la fabrication de pales éoliennes (350 emplois) par la DCNS.

Si peu de nouveaux syndicats se créent dans le département, FO poursuit son développement sur ses lieux d’implantation. La vente de timbres a progressé d’un tiers depuis 2006 et l’audience électorale est en hausse, notamment dans la fonction publique. Elle a remporté 46,76% des voix à La Poste, 39,52% à l’hôpital de Cherbourg et arrive pour la première fois en tête aux comités sociaux de la base de défense de Cherbourg.

« Renforcer notre organisation dans le département est le seul moyen de préparer la conquête du droit des salariés à disposer intégralement de leur travail au bénéfice de tous », rappellent les congressistes dans leur résolution.

 Voir en ligne  : UD FO de la Manche - Site Internet