Mailly critique vivement le rapport de la Cour des comptes

Fonctionnaires par Jean-Claude Mailly

Invité de RTL, le secrétaire général de Force Ouvrière estime qu’à travers le rapport des magistrats de la Cour des Comptes, c’est le service public qui est remis en cause.

« Le rapport de la Cour des Comptes sur les fonctionnaires, c’est la saignée des docteurs du temps de Molière », Jean-Claude Mailly s’en prend vivement aux estimations pessimistes rendues ce mardi 17 juin par les magistrats de la rue Cambon sur les finances de l’État.

« C’est le service public que l’on remet en cause. Ce n’est pas qu’une question de fonctionnaires. Les fonctionnaires se serrent déjà la ceinture », estime le secrétaire général de Force ouvrière, pointant « de mauvaises solutions ».

« La Cour des comptes n’a qu’un seul objectif : c’est de regarder les chiffres et d’arriver absolument à 3% du déficit, regrette-t-il. Que les usagers n’aient plus accès aux services publics, ce n’est pas l’affaire de M. Migaud », ajoute-t-il.

Abonnez-vous à la newsletter « Éditoriaux de FO »

 Voir en ligne  : RTL

Sur le même sujet

Le gouvernement suit à la lettre ses conseils

La Cour des comptes continue de taper sur les fonctionnaires par FO Fonctionnaires

Vision comptable dogmatique, libéralisme à tout crin, poursuite de l’austérité, peu importe les qualificatifs, comme à son habitude la Cour des Comptes propose de réduire les missions de service public en réduisant toujours plus le nombre de fonctionnaires.