Formation professionnelle dans la branche avigole, enfin une vraie politique de branche

Toute l’actualité par FGTA-FO

Les récentes fermetures et baisses d’activité qui ont frappé la filière avicole ont conduit de nombreux salariés sur le marché du travail. La spécialisation professionnelle et l’ancienneté de la majorité d’entre eux constituent un frein à leur reconversion. C’est la raison pour laquelle la FGTA-FO a toujours milité en faveur de l’instauration d’une politique de formation pilotée paritairement par les partenaires sociaux de la branche.

Le 11 mars, un OPCA de branche, organisme paritaire collecteur agréé par l’État, a enfin été désigné par la majorité des partenaires sociaux de la filière avicole. Celui-ci devrait permettre de faciliter aux salariés l’accès à des formations qualifiantes pour augmenter leur employabilité.

La FGTA-FO se réjouit que son travaillait abouti et continuera à demeurer force de proposition sur la question de la formation professionnelle.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Vigne et fécondité : des crus pas très séminaux

Consommation par Michel Pourcelot

Les grandes régions viticoles, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Bourgogne, sont les plus touchées en France par la baisse de la qualité du sperme, selon une étude menée au niveau régional par l’Institut de veille sanitaire (InVS). La publication de cette dernière dans la revue internationale Reproduction est (...)

Conférence de presse : Information sur les travailleurs saisonniers – Fermeture des magasins le dimanche

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Nous avons l’honneur de vous inviter à la conférence de presse, concernant les emplois saisonniers, organisée le mercredi 17 juin 2015 à 10 heures à l’UD FO de la Rochelle Maison des Syndicats, 6 rue Albert Ier – La Rochelle
Cette conférence de presse sera animée par Christophe Le Comte, Section (...)

Vente de Néovia pour 1,5 milliard d’euros !

Agriculture par FGTA-FO

Des dirigeants quittant le navire, des emplois menacés, voilà l’avenir tracé par Invivo pour sa filiale Neovia (8 421 salariés en 2017 dont 1 180 en France, présents dans 28 pays, 75 sites industriels, 11 centres de recherches).