Grève à GDF Suez : FO clairement opposée à la fusion entre E&C et Cofely

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Energie et des Mines - FO par Énergie et Mines

Les 1 000 commerciaux du marché Entreprise et Collectivités de GDF Suez seront en grève à partir de demain pour protester contre un plan social déguisé.

La Direction prévoit de fusionner ces salariés au sein de Cofely Service, la filiale service à l’Energie de GDF Suez.

Nous déplorons que les Sueziens, qui naguère ont pris le contrôle de l’ex Gaz de France, aient ni plus ni moins la volonté d’en finir avec le monde d’avant, comme l’a précisé le président Mestrallet lors de sa dernière conférence de presse.

Les salariés s’opposent à la destruction des valeurs historiques de Gaz de France qui reposent sur le « Service Public », le respect du client et la péréquation tarifaire.

L’État, principal actionnaire, doit prendre toutes ses responsabilités pour que le marché du gaz en France ne soit pas cédé aux appétits financiers et à l’argent facile à court terme.

 Voir en ligne  : Fédération Nationale de l’Energie et des Mines - FO - Site Internet

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

L’Assemblée nationale vote en catimini un amendement remettant en cause le rôle d’Enedis et des ELD !

Projet de loi Confiance par Énergie et Mines

Cela fait maintenant deux fois en peu de temps que des parlementaires LRM font adopter des dispositions structurantes sur Enedis et les ELD (Entreprises locales de distribution). Cela sans aucune concertation avec quiconque et qui plus est, dans des textes qui sont totalement étrangers aux sujets de la distribution publique d’électricité !

La défense du service public, fil rouge de la Fédération Énergie et Mines

Congrès de Fédération professionnelle FO par Evelyne Salamero, L'Info Militante

Le congrès de la Fédération FO Énergie et Mines a réuni 350 participants du 31 mai au 3 juin à Montpellier. Alors que la marche à la privatisation s’accélère, qu’EDF, mais aussi Engie (ex-GDF) sont menacées par des plans destructeurs, les délégués ont réaffirmé une revendication clé : la création d’un EPIC de l’Énergie.

Après la SNCF, à qui le tour ?

Service Public par Énergie et Mines

Les menaces pesant sur l’avenir des Services publics de l’énergie sont bien réelles. La prochaine remise en question de notre régime de retraite pourrait en être la boite de pandore.