Jean-Claude Mailly : « Je n’attends pas grand chose de la conférence sociale »

Invité Talk Orange-Le Figaro le 1er juillet 2014 par Jean-Claude Mailly

Jean-Claude Mailly répond à Yves Thréard. Le numéro un de FO a souligné que les allégements de prélèvements prévus dans le pacte de responsabilité allaient de pair avec un programme de réduction des dépenses publiques de 50 milliards. « Comme le dit l’Insee, comme le dit une note de Bercy qu’a sortie la rapporteure générale du budget, cette mécanique-là est récessive, au moins à court terme. Ça plombe la croissance, donc le chômage continuera d’augmenter », a-t-il insisté.
Le leader de FO ira à la conférence sociale des 7 et 8 juillet, puisqu’elle ne sera pas consacrée au pacte, mais n’en attend « pas grand-chose ». Critiquant un patronat qui en veut « toujours plus », il a cependant admis que le compte pénibilité « ne sera pas aussi simple que ça » à mettre en œuvre, notamment dans le BTP et les petites entreprises.

 Voir en ligne  : Talk Orange-Le Figaro

Sur le même sujet

La combativité des militants des Bouches-du-Rhône

Congrès UD FO 13 par Jamel Azzouz

Plus de 600 délégués de syndicats FO des Bouches-du-Rhône ont participé, le 24 juin dernier, au 29e congrès de leur Union départementale (UD FO 13) qui s’est réuni à Marseille, en présence du leader de la Confédération, Jean-Claude Mailly.