La Cour compte à rebours

Service Public par Pascal Pavageau

Le rapport de ce jour de la Cour des comptes montre bien que ses propres préconisations sont dangereuses : non seulement les politiques d’austérité ne réduisent pas le déficit budgétaire mais elles conduisent à un accroissement de l’endettement public.

Ce que ce rapport ne prend pas en compte, c’est que les besoins publics ne cessent d’augmenter. Et particulièrement du fait de la rigueur imposée aux services publics et à la sécurité sociale.

Les inégalités, la pauvreté, le chômage croissent d’autant plus que les missions publiques et les prestations sociales sont réduites, de surcroit en pleine crise économique.

Le « remède » de l’austérité achève un malade qui ne l’était pas avant les premières saignées.

Ces nouvelles attaques contre les fonctionnaires et les agents publics, contre l’hôpital, contre les organismes sociaux, contre l’investissement local ne sont pas admissibles.

Force Ouvrière réfute les pré-requis idéologiques, dénonce l’analyse et condamne les mesures de ce rapport.

Tout le démontre aujourd’hui : l’austérité est suicidaire économiquement, socialement et démocratiquement.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Réforme du CESE - FO s’adresse au Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Alors que le projet de loi organique relatif aux conditions de fonctionnement et à la composition du Conseil économique, social et environnemental (CESE) est à l’ordre du jour au Conseil des ministres, FO s’est adressée au Premier ministre.

Rétablissement de la prime Naissance

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le 25 juin 2020, la proposition de loi de M. Lurton qui consiste à rétablir le versement de la prime à la naissance au 7e mois de grossesse d’un montant de 947,32 euros, a été adoptée en première lecture à l’unanimité.