Mayotte : La FGTA-FO appelle les salariés de Sodifram à la grève

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

La FGTA-FO, solidaire de ses camarades de Mayotte, appelle tous les salariés de la Sodifram à la grève illimitée, à compter du lundi 8 septembre 2014.

Après une année de répression syndicale personnelle et collective, la direction de Sodifram a lancé une procédure de licenciement à l’encontre de cinq délégués FO et trois de nos militants, pour avoir osé exercer leur mandat syndical et défendre les salariés de leur entreprise.

Pour la FGTA-FO, la ligne rouge a été franchie par la direction Sodifram. Ces menaces de licenciement sont une atteinte sans précédent à la liberté syndicale et à sa libre expression.

La FGTA-FO et son Secrétaire général, Dejan Terglav, n’accepteront pas que des représentants du personnel élus perdent leur emploi. Avec ces licenciements, c’est le syndicalisme qui est attaqué, le droit syndical qui est bafoué et le fonctionnement des Institutions Représentatives du Personnel qui est menacé.

Face à une direction qui reste sourde à toute tentative de dialogue social, la FGTA-FO invite tous les salariés à soutenir la lutte que s’apprêtent à engager les militants et les sympathisants FO contre le groupe Sodifram.

La FGTA-FO demande à la direction Sodifram :

 de mettre un terme immédiat à la procédure de licenciement engagée contre les militants et les élus FO ;

 de faire preuve de responsabilité sociale et de revenir à la table des négociations pour écouter la plate-forme revendicative des salariés.

La FGTA-FO demande également aux pouvoir publics d’intervenir dans ce con-flit et de prendre toutes les mesures nécessaires à l’apaisement de cette situation dans l’intérêt de tous. Partout où la liberté syndicale sera attaquée, la FGTA-FO se mobilisera.

Ce communiqué vaut préavis de grève et avertissement solennel. La FGTA-FO ne reculera pas devant l’intimidation et n’abandonnera pas ses camarades.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Des IRP créées conventionnellement ont-elles le statut de salarié protégé ?

Représentants du personnel par Secteur juridique

Traditionnellement, la Cour de cassation considère que « les institutions représentatives du personnel créées par voie conventionnelle doivent, pour ouvrir à leurs membres le bénéfice de la procédure spéciale protectrice prévue en faveur des représentants du personnel et des syndicats, être de même nature que celles prévues par le code du travail ».

La recodification s’est faite à droit constant :
la Cour de cassation en donne ici une fois de plus l’illustration

Rupture du contrat par Secteur juridique

L’ancien article L 321-2-1 du code du travail, introduit par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, prévoyait que « dans les entreprises employant au moins 50 salariés où le CE n’a pas été mis en place alors qu’aucun PV de carence n’a été établi et dans les entreprises employant au moins 11 (...)