Nigeria

« Rendez-nous nos filles ! »

, Anne Baltazar

Recommander cette page

Dans la nuit du 13 au 14 avril 2014, plus de 200 jeunes filles entre 15 et 18 ans étaient enlevées dans leur lycée au Nigeria.

Le groupe islamiste armé Boko Haram, qui s’oppose à l’instruction des femmes, a revendiqué cet acte et a annoncé que ces jeunes filles seraient mariées de force ou vendues comme esclaves…

Le kidnapping et le projet de vente et de mariage forcé de ces jeunes lycéennes est une attaque directe contre un droit fondamental, l’éducation des filles et des femmes, condition de leur émancipation.

Pour Force Ouvrière :

  • l’esclavage sexuel et le viol des filles et des femmes doivent être dénoncés et combattus sans relâche !
  • l’accès à l’éducation ne doit en aucun cas être ciblé ou limité.

Les droits humains fondamentaux, le droit universel à l’éducation, les droits des femmes et des filles, doivent être garantis partout, afin qu’aucune religion, aucune idéologie politique, ne puisse imposer sa loi contre la vie, le corps et la liberté des femmes.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Anne Baltazar
Site internet : https://twitter.com/anne_baltazar

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

20 juillet 1954

Signature à Genève des accords sur la cessation des hostilités en Indochine. Le Vietnam est partagé au niveau du 17e parallèle. L’indépendance du Vietnam de Hô Chi Minh apparaît comme une défaite du camp de l’Ouest.