Partenariats Publics – Privés : le retour des illusions financières

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETS FO

La Fédération Force Ouvrière de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS FO) a pris connaissance de l’éloge rendu hier par le Premier ministre aux Partenariats Publics Privés (PPP). La FEETS FO a constaté aussi que cette déclaration s’est faite en présence du Président du groupe Vinci, acteur et bénéficiaire major de ces formules.

Les partenariats publics-privés existent depuis 10 ans et ont conduit à de nombreux scandales. Même la Cour des comptes souligne régulièrement que les PPP constituent la plupart du temps un marché de dupes qui conduit à des dettes publiques à retardements au profit uniquement de certains grands groupes privés au détriment des budgets publics.

Pour la FEETS-FO, la volonté du gouvernement de transférer l’investissement public aux seules fins de financer des entreprises multinationales est avérée. Cette déclaration d’amour pour les PPP s’inscrit dans la politique libérale d’austérité du gouvernement. Elle va dans le même sens que le pseudo-plan de relance autoroutier défendu par le gouvernement auprès de la Commission Européenne pour accorder plus de 3,5 milliards d’euros aux sociétés autoroutières privées par des augmentations des durées de concessions.

Dans ce contexte, chacun peut s’interroger sur la présence comme Conseiller transports auprès du Premier ministre, d’un ancien directeur général d’une société privé d’autoroute.

La FEETS-FO dénonce ces orientations et constate que ce gouvernement renoue avec des pratiques qui ne visent qu’à conforter les intérêts de la Finance et à réduire toujours plus fortement l’action publique.

 Voir en ligne  : Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Abandon de tous les partenariats public-privé !

Service Public par Services publics et de Santé

Depuis le plan Hôpital 2007, poursuivit par les gouvernements successifs, notamment avec le maintien de la loi Hôpital Patient Santé Territoires, FO a toujours été opposée au Partenariat public-privée (PPP) et au Bail Emphytéotique Hospitalier (BEH), qui l’accompagne.

Écotaxe : une usine à gaz libérale

Economie par Mathieu Lapprand

Privatisation de la perception de l’impôt, privatisation du droit de verbalisation, contrat léonin, c’est l’autre face de l’écotaxe : un Partenariat public-privé (PPP) qui ne passe pas.