Réforme du Code du travail : première réaction de Force Ouvrière

Communiqué de Force Ouvrière

Si le gouvernement réaffirme qu’il n’y aura pas d’inversion de la hiérarchie des normes – ce que Force Ouvrière demandait – il conviendra d’être prudent dans la réalité dans la mesure où nombre d’ambiguïtés ou de contradictions demeurent. C’est par exemple le cas dans l’articulation du Code du travail, accord de branche, accord d’entreprise.

Par ailleurs, le gouvernement se donne du temps (2 ans) sauf en matière de durée du travail et de congés, ce qui est source d’inquiétude, d’autant que l’exemple donné en matière de temps de travail par le Premier ministre constitue une nouvelle dérogation.

La prudence s’impose donc ainsi que la vigilance pour préserver un système de droit de travail et de négociation collective respectueux des principes républicains et assurant un haut niveau de couverture conventionnelle.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Résolution du Comité confédéral national de FO des 23 et 24 septembre 2020

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 23 et 24 septembre 2020, le CCN rappelle son indépendance à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques. Il réaffirme d’une façon générale son opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical, rappelant par là le préambule des statuts de la CGT-FO.

Allongement du congé de paternité

Communiqué de FO par Béatrice Clicq, Serge Legagnoa

Pour FO, si l’allongement de ce congé est une bonne chose qui nous replace dans la moyenne des pays européens, cela reste insuffisant si l’on souhaite réellement atteindre l’égalité femme - homme, initier un véritable lien entre le père et l’enfant, ainsi que l’épanouissement de l’enfant dès les premiers jours.