Augmentez les salaires !

Services publics et de santé par Services publics et de Santé

Pour FO, syndicat libre et indépendant, la revalorisation des salaires demeure la mère des revendications.

Au prétexte de réduire les dépenses publiques, les déficits publics, d’améliorer la compétitivité, nous devrions comprendre que nos salaires soient bloqués, le coût du travail abaissé, nos droits sociaux et collectifs diminués ! Le gouvernement nie qu’il mène une politique d’austérité et vante les mérites de l’effort juste et partagé !
Alors, les personnels devraient comprendre la situation et être « responsables », leurs syndicats devant veiller à ce que les efforts soient justes !
De tout temps les partis politiques, les gouvernements, le patronat ont nourri l’envie d’avoir des syndicats « responsables » et « compréhensifs » sachant accepter l’accompagnement social de ces (mauvaises) mesures.
FO ne rentre pas dans ce moule (et n’y est jamais rentré). Nous considérons que le syndicat doit être totalement indépendant, condition indispensable pour permettre aux salariés qu’il regroupe et représente, de déterminer eux mêmes et librement leurs revendications et en premier lieu en matière de salaire.
Bon nombre d’employeurs (publics et privés) estiment que le coût du travail est trop élevé et par voie de conséquence que les salaires versés le sont aussi. Or par essence pour un salarié, sa rémunération constitue son moyen de subsistance. Par ailleurs, le salaire lui permet de s’émanciper et non d’être asservi, car il gagne de quoi vivre (si possible) dignement. Il est donc légitime que le travailleur exige un salaire digne de ce nom !

FO ne renoncera pas à revendiquer l’augmentation des salaires !

Dans la fonction publique, les fonctionnaires et agents publics perdent du pouvoir d’achat depuis 2000 et depuis 2010 la valeur du point d’indice est gelée. Le gouvernement a annoncé que ce gel se prolongerait au moins jusqu’en 2017.
Aujourd’hui, le recul du pouvoir d’achat atteint presque 20%. Le manque à gagner d’un agent rémunéré 1500 € s’élève à presque 300 € par mois !
Ça suffit, stop !
Les revendications que porte FO sont justes et légitimes, ni irresponsables, ni décalées. Alors oui, exigeons l’augmentation immédiate et générale des salaires !

Paris, le 3 juillet 2014

Services publics et de Santé Secrétaire général

P.-S.

FO revendique :

L’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice de 8 %
Le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat depuis 2000
L’augmentation immédiate de 50 points d’indice
Un démarrage de la grille indiciaire à 120% du Smic

Sur le même sujet

Un jugement grave contre l’exercice du droit syndical !

Tribunal administratif de Caen par Services publics et de Santé

Depuis plusieurs mois la direction de l’Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de Caen essaie de faire adopter un « plan de modernisation ». En opposition avec les mesures de « redressement », d’un montant de 4 millions d’euros d’économies, dont plus d’un million sur les dépenses de personnels, les (...)

Hôpital : bilan de longues années de restructurations

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Tout type d’établissement et de mode d’hospitalisation confondus, « le nombre de lits est en baisse de 0,9 % et le nombre de places en hausse de 1,9 % » en 2019, sur un an, indique la Drees (ministère des Solidarités et de la Santé) dans son bilan sur l’évolution des places en hospitalisation de 2013 à 2019. Mais, dans le détail…

Les blouses blanches voient rouge

Grève des hospitaliers par  Valérie Forgeront

A travers une manifestation à Paris et une centaine en province à l’appel de FO notamment, des milliers d’hospitaliers (infirmiers, aide-soignant, administratifs…) en grève ont protesté ce 8 novembre contre la dégradation de leurs conditions de travail due à la réduction des effectifs mais aussi à des restructurations qui au fil des réformes détériorent la capacité des hôpitaux à remplir leur mission de service public.