À la rencontre des employés des TPE à Valenciennes

#TPE2016

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale

L’Union locale FO de Valenciennes explique comment elle se lançe dans la campagne pour les salariés dans les très petites entreprises (TPE).

Jean-Paul Delahaye, secrétaire général de l’union locale FO de Valenciennes, explique aux journalistes de La Voix du Nord « qu’il est difficile de rentrer dans un garage, une boulangerie, une pharmacie, un hôtel, auprès d’assistantes maternelles. Mais c’est essentiel : il y a 4,5 millions de salariés concernés en France ! Et 80 % des conflits prud’homaux ont lieu dans les TPE ! ».

Pour aller à la rencontre de ces salariés, l’Union locale ne lésine pas sur les moyens : « On prospecte, par téléphone, messages électroniques, en organisant des réunions, en tenant nos permanences du samedi matin et du mercredi après-midi. On fait des distributions de tracts à la gare de Valenciennes, sur la place d’Armes, sur le marché, aux portes des entreprises ». Des permanences spécifiques sont également organisées où « on s’aperçoit des problèmes sur les conditions de travail, les fiches de paye, les licenciements abusifs » précise Jean-Paul Delahaye.


Permanences de FO, à l’Union locale, 2, rue du Grand-Bruille (près du conseil des Prud’hommes, place du 8-Mai-1945), le samedi de 9 heures à midi et le mercredi de 14 heures à 16 heures. 03 27 46 43 31.

Tous les articles de la campagne

Salariés des très petites entreprises : combattre l’isolement juridique

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Nadia Djabali

Pas facile de connaître le droit du travail dans les très petites entreprises (TPE) et cela se complique pour celui ou celle qui travaille pour un particulier comme assistante maternelle ou personnel de maison payé via un chèque emploi service universel (Cesu). Pas de délégués du personnel et (...)

FO en campagne auprès des salariés des services à la personne

#TPE2016 - La grande élection syndicale par FGTA-FO

Toutes les occasions doivent être les bonnes ! Celle par exemple d’une formation « prise de parole » organisée par le syndicat FO des services à personne qui s’est tenue à Avignon. Et pour cause, être à l’aise en public, dépasser sa timidité, exposer clairement son propos ne peut que servir aussi à (...)