À la rencontre des employés des TPE à Valenciennes

#TPE2016

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale

L’Union locale FO de Valenciennes explique comment elle se lançe dans la campagne pour les salariés dans les très petites entreprises (TPE).

Jean-Paul Delahaye, secrétaire général de l’union locale FO de Valenciennes, explique aux journalistes de La Voix du Nord « qu’il est difficile de rentrer dans un garage, une boulangerie, une pharmacie, un hôtel, auprès d’assistantes maternelles. Mais c’est essentiel : il y a 4,5 millions de salariés concernés en France ! Et 80 % des conflits prud’homaux ont lieu dans les TPE ! ».

Pour aller à la rencontre de ces salariés, l’Union locale ne lésine pas sur les moyens : « On prospecte, par téléphone, messages électroniques, en organisant des réunions, en tenant nos permanences du samedi matin et du mercredi après-midi. On fait des distributions de tracts à la gare de Valenciennes, sur la place d’Armes, sur le marché, aux portes des entreprises ». Des permanences spécifiques sont également organisées où « on s’aperçoit des problèmes sur les conditions de travail, les fiches de paye, les licenciements abusifs » précise Jean-Paul Delahaye.


Permanences de FO, à l’Union locale, 2, rue du Grand-Bruille (près du conseil des Prud’hommes, place du 8-Mai-1945), le samedi de 9 heures à midi et le mercredi de 14 heures à 16 heures. 03 27 46 43 31.

Tous les articles de la campagne

Campagne TPE dans l’Isère : la coiffure

#TPE2016 par UD FO 38 ISERE

Chargée de mission coiffure et esthétique pour la fédération FGTA FO Stéphanie Prat-Eymeric, explique aux salariés le rôle du syndicat et les sensibilise aux élections TPE. Mardi 3 novembre elle était dans l’Isère.

#TPE2016 - La grande élection syndicale pour les salariés des Très Petites Entreprises

#TPE2016 - La grande élection syndicale

Après une première fois en décembre 2012, les salariés des TPE voteront de nouveau en décembre 2016 pour donner du poids à leurs droits.
Le résultat de ce vote s’ajoutera aux élections syndicales (délégués du personnel et comités d’entreprise) ayant eu lieu, durant les quatre dernières années, dans les entreprises à partir de 11 salariés. L’ensemble des résultats des votes déterminera le poids, et donc l’influence, de chaque syndicat – sa représentativité – au niveau des branches et au niveau national.