À partir du 28 novembre, les gardiens et employés d’immeubles votent

Scrutin par David Rousset

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale
Les tâches des gardien(ne)s d’immeubles sont multiples et variées. © Marta NASCIMENTO / REA

Gardien ou employé d’immeuble est une profession qui doit être défendue, mais aussi revalorisée. Les élections TPE sont, pour tous ces salariés, l’occasion de faire entendre leur voix.

FO Hebdo - TPE
PDF - 304.3 ko

Il y a, en Île-de-France, 27 000 gardiens et employés d’immeubles qui travaillent pour des copropriétés employant moins de dix salariés. Comme elles sont considérées comme des Très petites entreprises (TPE), leurs employés n’ont pas droit à un comité d’entreprise ni à un délégué du personnel.

Pour corriger cette situation, la loi prévoit que tous les employés des TPE éliront, à partir du 28 novembre, leurs représentants dans des commissions régionales. Y compris les gardiens et employés d’immeubles.

En quelques années, le métier de gardien d’immeuble a connu de profonds changements. Alors que, dans les années 1970, 60 % des immeubles nouvellement construits prévoyaient une loge, ils ne sont plus que 10 % aujourd’hui. Dans le même temps, beaucoup de copropriétaires cherchent à se séparer des gardiens et à les remplacer par des sociétés extérieures.

Pour le Syndicat national FO des gardiens, cadres et employés de l’immobilier, au contraire, gardien d’immeuble est une profession qui démontre chaque jour son utilité, qui doit être défendue mais aussi revalorisée. Et les élections TPE sont, pour les gardiens et employés d’immeubles, l’occasion de faire entendre leur voix. 

David Rousset Rédacteur en chef de L’inFO militante

Tous les articles de la campagne

Chiffres : La part des TPE dans le PIB national est de 9 %

#TPE2016 - La grande élection syndicale

Les très petites entreprises, qui pour être classées comme telles ne doivent appartenir à aucun groupe et réaliser moins de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, représentent les deux tiers des entreprises françaises et contribuent pour 9 % au PIB national selon une étude de l’Insee du 30 mars. (...)

Les élections dans les TPE commenceront le 30 décembre

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Evelyne Salamero

C’est finalement du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 que les 4,5 millions de salariés des Très petites entreprises pourront voter pour choisir le syndicat qui les représentera dans les futures commissions paritaires régionales. Le scrutin, initialement prévu du 28 novembre au 12 décembre, a (...)