Action devant le magasin Conforama Leers (59) le dimanche 30 novembre 2014 pour le droit au repos dominical

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Dans le cadre du combat mené pour la défense du repos dominical, la section FO de Conforama tient à dénoncer et condamner la position rétrograde du Medef et des gouvernements successifs qui a pour objectif de nous supprimer le repos commun le dimanche obtenu en 1906.

Les militants Force-Ouvrière du commerce avaient alerté et continuent d’alerter les politiques, ainsi que les salariés sur le danger que représente la concurrence déloyale provoquée par les dérogations au repos dominical. Ce dumping social, c’est la concurrence libre et non faussée que l’on nous sert encore et encore.

Le tout au bénéfice des grands centres commerciaux et des zones commerciales en périphérie des villes. L’emploi du commerce s’éloigne de plus en plus des lieux d’habitation.

Ne comptons pas sur la grande distribution pour créer des emplois : pour un emploi créé dans la grande distribution, ce sont trois emplois dans le commerce de proximité qui disparaissent.

Et s’il y a bien ici ou là, des créations d’emplois, ce sont des emplois précaires à temps partiel utilisés le week-end.

Ces emplois du week-end remplaceront ceux de la semaine puisque l’activité se reportera le weekend. Il suffira pour cela de faire des promotions le dimanche pour attirer le client.

La Section FEC-FO de Conforama entend informer les clients du magasin de Leers le 30 novembre 2014 de 15h à 18h, par voie de tract, sur les conséquences néfastes de la légalisation du travail du dimanche.

Saint-Quentin, le 25 novembre 2014

 Voir en ligne  : Fédération des Employés et Cadres FO - Site internet

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet