« Action Publique 2022 » et service public du permis de conduire : Les inspecteurs et délégués lanceurs d’alerte !

Service Public par FEETS FO

©HAMILTON/REA

Communiqué de la Fédération Force Ouvrière de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services

« Action Publique 2022 », c’est le nom donné à un vaste plan de démolition du service public républicain, vecteur de coupes budgétaires d’une ampleur inédite dans les services publics (120 000 postes supprimés), et de recherche de missions de service public à privatiser.

Conséquence directe : certains membres du gouvernement veulent ardemment la privatisation de l’examen B du permis de conduire !

Il ne fait pourtant aucun doute que l’intervention d’inspecteurs et de délégués fonctionnaires doit être renforcée, que ce soit au travers des missions d’examens, de contrôles ou de pédagogie. Il en va de l’intérêt général, le coût humain et financier de l’insécurité sur les routes ne pouvant être considéré comme un phénomène accessoire.

Toute privatisation de missions dans ce secteur renchérirait par ailleurs le coût du permis de conduire, ce dernier ne pouvant être considéré comme un simple produit de consommation. Un tel choix politique serait en outre particulièrement préjudiciable pour les jeunes en recherche d’emploi et pour les moins aisés de nos concitoyens. La notion d’acceptabilité sociale serait ainsi mise à mal.

Dans ce contexte, le SNICA-FO – syndicat majoritaire de la filière « permis de conduire et sécurité routière » – a déposé un préavis de grève spécifique pour le 22 mars prochain, journée de mobilisation dans la fonction publique pour la défense des services publics et du statut.

La FEETS-FO lui apporte son plein soutien dans cette action.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Les fonctionnaires répondent au gouvernement par une grève le 22 mars

Service Public par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

Ce sera le jeudi 22 mars. Sept organisations syndicales sur neuf de la fonction publique dont l’UIAFP-FO (union interfédérale FO de la Fonction publique) annoncent pour cette date une journée de grève et de mobilisation. Les agents de l’État, de la territoriale et de l’hospitalière entendent ainsi répondre aux annonces faites ce 1er février par le gouvernement mais aussi à celles égrenées depuis le printemps.

Le FMI délivre tableau d’honneur et encouragements au gouvernement français

Economie par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

« La France est maintenant devenue un chef de file des réformes en Europe », se félicite le Fonds monétaire international. Il enjoint toutefois le gouvernement français de « mettre en œuvre ces réformes de manière résolue, de les suivre avec soin et de les renforcer si nécessaire ». Comme à son habitude le FMI n’est pas avare de conseils en la matière. Il ressort pour l’occasion son artillerie lourde.

Fonction publique : les raisons de la colère

Service Public par Alain Roussennac

Le profond malaise des fonctionnaires s’accentue au fil des ans sous l’effet conjugué du désengagement de l’État, de l’abandon ou de la privatisation des missions et des attaques sans précédent contre le statut de la fonction publique, dévoilées dans le rapport CAP 22.