APLD dans la branche des fleuristes, vente et services des animaux familiers : un accord en bouquet de fleurs sociales, la FGTA-FO s’engage et signe

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

La crise sanitaire et les mesures de fermeture administrative des entreprises de cette branche, composée en très grande majorité de TPE, a fortement impacté leur situation économique, particulièrement les fleuristes et les pensions pour animaux familiers.

À ce jour, on compte 15% de fermetures des 14 000 fleuristes en France, état qui pourrait s’accentuer dans les semaines à venir, ainsi qu’une baisse d’activité enregistrée de 87% pour les activités de garde des animaux familiers.

Fort de ce constat, un accord Activité partielle de longue durée (APLD) a été proposé à la négociation, afin de stopper l’hémorragie des fermetures probables.

La FGTA-FO s’est donc engagée pleinement et, à l’aune des élections TPE, a obtenu en nombre ses revendications, dont le maintien des droits existants des salariés (l’ensemble des droits liés à l’ancienneté, l’acquisition des droits à congés payés, l’acquisition de points de retraite complémentaire, les garanties de santé et prévoyance complémentaire, le maintien de salaire à 100% pour les entreprises de plus de 50 salariés, etc.).

Au final, la conclusion d’un accord ambitieux a pu être trouvé intégrant des dispositions négociées, bien au-delà du légal.

La FGTA-FO espère que ce bouquet de fleurs sociales à disposition des acteurs de la branche, permettra de sauver l’emploi des salariés et de préserver l’existence des entreprises.

La FGTA-FO a revendiqué, négocié, obtenu, et a donc signé l’accord.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Congrès FO Métaux : aucun licenciement contraint, c’est possible

InFO militante par Evelyne Salamero, L’Info Militante

« Notre industrie, nos emplois ! » est le slogan officiel de la fédération FO de la métallurgie depuis plusieurs années. Mais à l’heure où la crise sanitaire menace d’emporter des dizaines de milliers d’emplois dans son sillage, les métallos FO l’ont réaffirmé avec une vigueur redoublée lors du 23e congrès de leur fédération, du 7 au 9 octobre, au Palais des Congrès Acropolis de Nice.