Rémunération

Agents territoriaux : leurs salaires baissent

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

Derrière l’apparence de stabilité globale des salaires de la fonction publique territoriale en 2013 se cachent de vraies baisses, notamment pour les personnels précaires et les agents de catégorie C.

Si le salaire net moyen (1 851 euros) a progressé de 0,8 % sur 2012-2013 dans l’ensemble de la fonction publique territoriale (1,9 million de personnes fin 2013)… cette hausse n’est qu’un écran de fumée. En comptant l’inflation (+ 0,9 % en 2013), les salaires ont en fait diminué de 0,1 %, constate l’Insee. Dans ce cadre, le salaire des non-titulaires (dont les contrats aidés) a baissé de 0,4 % sur un an (après - 0,3 % en 2012). Cela est dû au nombre important de départs en retraite, cumulé au fort recrutement (+ 21,4 % sur un an) de contrats aidés aux salaires très faibles, explique l’Insee.

- 0,4 % pour les trois quarts des effectifs titulaires

Chez les titulaires (80 % des effectifs en équivalent temps plein/EQTP), le salaire net moyen (englobant les catégories A, B et C) stagne en 2013. Cela est dû à une diminution (- 0,7 %) des primes et rémunérations annexes et à une hausse des cotisations sociales (+ 2,3 %). Pour la catégorie A (les cadres), le salaire est en baisse de 0,3 %. À la faveur de rénovations des grilles indiciaires dans certains secteurs, les salaires de catégorie B (14,1 % des titulaires) augmentent de 0,7 %. En revanche, dans la catégorie C (la plus basse), qui compte plus des trois quarts des effectifs, le salaire baisse de 0,4 %.