Agirc-Arrco : Un accord de régression sociale !

Éditorial de Philippe Pihet par Philippe Pihet, Union Confédérale des Retraités-FO

La Lettre de l’UCR-FO n°93

PDF - 11.7 Mo

Le Comité exécutif de la fin octobre ne s’y est pas trompé : l’accord du 30 octobre fait des retraités les principales victimes des régimes complémentaires.

Près de la moitié des « efforts » demandés seront supportés par les allocataires, entre la moindre revalorisation et le décalage de sept mois de cette même revalorisation.

Et là, contrairement à ce que préconisent certains signataires, pas de mesure « petite pension » à l’horizon, même si nous restons très réservés sur ce type de mesure parce qu’elles modifient en profondeur l’esprit dans lequel les régimes complémentaires ont été créés.

Devant le caractère inique de l’accord, la CGT-Force Ouvrière a décidé de ne pas présenter de candidat à la présidence de l’Arrco, qu’elle détenait depuis près de cinquante ans.

Des échanges avec nos camarades retraités, nous retenons que cette décision lourde a été comprise et bien accueillie.

Quel que soit l’âge des militants FO, les revendications et leur expression ne peuvent souffrir d’entraves.

La liberté de négociation, comme l’indépendance du syndicat ne peuvent être à géométrie variable, c’est aussi cela la grandeur de notre syndicalisme.

Sur le même sujet

Suivi de la demande de retraite complémentaire sur Internet

Retraite par Secteur Retraites

Les salariés du secteur privé peuvent désormais demander leur retraite complémentaire en ligne et suivre le traitement de leur dossier sur le site internet de l’Agirc-Arrco. Après avoir créé leur compte personnel, ils pourront ensuite se connecter à leur espace personnel pour suivre le traitement de leur demande en temps réel.

Yves Veyrier : « Retraites : ne pas se tromper de cause »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

« Notre système de retraite et ses régimes méritent d’être défendus et améliorés et non pas détruits » : ces derniers jours j’ai éprouvé à plusieurs reprises la nécessité d’exprimer, parfois de façon solennelle, cette conviction qui porte l’opposition de FO au projet d’un régime unique par points.