Agression d’un agent de sécurité : Se faire agresser n’est pas un métier !

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Par Jakub Szypulka — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Communiqué de la FEETS-FO

L’agression subie hier par un agent de sécurité travaillant au Centre commercial Les Quatre Temps à La Défense à Paris met en avant les difficultés quotidiennes subies par les salariés de ce secteur d’activité, notamment ceux opérant dans les centres commerciaux.

Sur l’ensemble du territoire, il ne se passe pas une semaine sans que l’un d’eux ne soit agressé.

L’insécurité de ces salariés, trop souvent invisibles mais indispensables pour assurer la sécurité face aux risques d’attentats, de dégradations ou de vol est malheureusement trop souvent leur quotidien.

L’aggravation des sanctions judiciaires en cas d’agression à leur encontre est une réponse, pénale.

Mais il faut aussi que les procédures de travail soient adaptées afin d’éviter qu’ils ne se trouvent seuls et donc trop vulnérables en cas d’agression.

Force Ouvrière apporte son soutien et souhaite un très prompt rétablissement à ce salarié victime de travailler dans un secteur sensible pour y faire respecter les règles de sécurité, ainsi qu’à ses collègues opérant sur le site.

Paris, le 25 mars 2022

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Prévention – Sécurité. Dénonciation des classifications : Patronat irresponsable joue à l’apprenti sorcier !

Communiqué de la Fédération FO de l’Équipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETS FO

La Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services Force Ouvrière (FEETS FO), compétente pour représenter les salariés du secteur de la sécurité privée s’alarme des conséquences de la dénonciation par le syndicat patronal de l’accord définissant les classifications en vigueur (...)