Air France : Stop aux projets de licenciements - Stop aux poursuites et aux sanctions

Communiqué de la Fédération FO de l’Équipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETSFO

« Air France A380 F-HPJA » by Joe Ravi. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Commons.

La Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services Force Ouvrière (FEETS-FO) apporte son soutien à ses syndicats FO d’Air France (SG-FO-AF et SNPNC-FO) mobilisés pour obtenir le retrait du plan de licenciements et d’attrition d’activités de la Compagnie.

Elle dénonce la surenchère à laquelle se sont livrés, suite aux évènements survenus lors du CCE le 5 octobre 2015, tant la Direction de l’entreprise que le Gouvernement pour tenter de criminaliser les salariés et leurs syndicats engagés dans l’action.

La FEETS-FO condamne les méthodes d’interpellation de plusieurs salariés Air France depuis le 5 octobre 2015 et réclame l’arrêt immédiat des poursuites et des sanctions.

Par cette surenchère, Direction et gouvernement, ont tenté de faire oublier les raisons de la dégradation de la situation sociale à Air France et leurs responsabilités dans la situation économique de la compagnie.

La FEETS-FO dénonce, à ce titre, la dangereuse stratégie de la Direction d’Air France culpabilisant les salariés, stigmatisant les coûts salariaux comme cause de la situation de l’entreprise, opposant les différentes catégories de personnels, faisant se succéder les plans de suppression d’emplois et d’atteinte aux acquis avec, cette fois-ci, un cran supplémentaire : 2 900 licenciements annoncés et selon, certaines sources divulguées par des média, un plan de 5 000 licenciements supplémentaires dans les tiroirs.

La FEETS-FO dénonce également la responsabilité du gouvernement qui s’érige en défenseur du patronat et des actionnaires poursuivant, malgré les dégâts déjà très lourds pour l’emploi, la libéralisation du secteur, laissant le marché du transport aérien français se faire piller par des compagnies low cost et par les compagnies du Golfe à qui il accorde même des droits de trafic supplémentaires.

La FEETS-FO revendique l’arrêt immédiat des plans de licenciements et de toute forme d’attrition de l’activité d’AIR France. Elle exige l’arrêt de l’acharnement judiciaire et l’arrêt des poursuites et des sanctions contre des salariés de la compagnie.

Elle appelle ses syndicats et ses adhérents d’Air France mais aussi de tous ses secteurs à se mobiliser le 22 octobre 2015 pour dire non aux licenciements, non à la répression anti-syndicale et à manifester à l’assemblée nationale à 13h00.

FEETSFO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Air France : l’intersyndicale assigne la direction en justice

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Le dialogue social ne décolle toujours pas à Air France et c’est peu dire. L’intersyndicale des personnels navigants commerciaux (PNC) à laquelle le SNPNC-FO (majoritaire) participe vient d’assigner la direction d’Air France en justice pour « déloyauté dans la négociation ». L’audience en référé aura (...)

Air France : le préavis de grève est levé… La revendication salariale demeure

Transport aérien par  Valérie Forgeront

Neuf organisations de l’intersyndicale d’Air France dont FO (pour les navigants commerciaux/PNC et les salariés au sol) ont annoncé 18 juin la levée du préavis de grève déposé pour la période du 23 au 26 juin. Les syndicats estiment « plus efficace » de s’adresser au futur P-DG de plein droit qui devrait être nommé en juillet pour faire valoir la revendication salariale dans le cadre d’une négociation.

Transport Aérien - Rafale : Un mirage pour l’emploi, la FEETS-FO condamne !

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services par FEETSFO

Selon plusieurs médias l’attribution de droits de trafic supplémentaires à la compagnie Qatar Airways aurait été l’une des contreparties concédées au Qatar en échange de l’achat de l’avion de combat Rafale. La Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO) trouve (...)