Allemagne : une grève se prépare dans les services publics

InFO militante par  Maud Carlus, L’Info Militante

© BEN KILB/The New York Times-REDUX-REA

Ils exigent de meilleurs salaires. Les personnels des services publics régionaux, et notamment ceux du secteur de la santé, lancent un appel à la grève.

L e syndicat Ver.di, deuxième syndicat allemand, a lancé le 2 novembre un appel à une grève dans le secteur public régional et quasiment tout le pays est concerné. Si la date de début de ce mouvement n’a pas été encore communiquée, la seule menace de cette grève d’ampleur illustre la grogne grandissante des salariés en Allemagne.

Car après les cheminots en septembre et des travailleurs d’Amazon ce mois-ci (voir article ci-dessous), ce sont potentiellement à présent quelque 800 000 salariés du secteur public affiliés au syndicat des services Ver.di qui pourraient cesser le travail dans les semaines à venir. En cause, le manque de moyens alloués aux services publics et notamment dans la santé. Ainsi, 4 500 lits de soins intensifs seraient inoccupés faute de personnel, et ce, alors que la crise sanitaire se poursuit.

 Les salariés de la santé sont épuisés par près de deux années de crise sanitaire, souligne Marjorie Alexandre, secrétaire confédérale au secteur international de FO. Il y a une désaffection des métiers de la santé parce que ces derniers ne sont plus attractifs en raison des salaires bas et des conditions de travail.

Rompre avec l’austérité budgétaire

Or, tandis que l’inflation est au plus haut en Allemagne, avec un taux (+ 4,1 % en septembre) non atteint depuis trente ans, les salaires, eux, ne suivent pas. Dans ce contexte, Ver.di demande une hausse de 5 % des salaires pour l’ensemble des personnels du service public et une augmentation d’au moins 300 euros dans la santé.

 Il y a une prise de conscience partout dans le monde qui est en train de s’opérer, analyse Marjorie Alexandre. On a demandé aux personnels de santé d’être présents face à un virus méconnu et dangereux et ils l’ont été. Mais ce qui ressort à présent, c’est que les applaudissements ne sont plus suffisants et doivent se transformer en actions concrètes.

Ce constat d’un manque de moyens dans la santé, et qui touche de nombreux pays, est une conséquence directe des politiques d’austérité. Politiques contre lesquelles s’élève FO. Il faut rompre avec des dizaines d’années d’austérité budgétaire, martèle la secrétaire confédérale. Les gouvernements doivent cesser de considérer que la santé n’est pas prioritaire et s’envisage seulement en termes de coût. Au contraire, l’investissement dans ce secteur, et plus largement dans l’ensemble des services publics, est nécessaire. C’est essentiel pour l’avenir, et notamment facteur de cohésion sociale.

 

Amazon : bras de fer outre-Rhin pour les salaires

Quelque 2 500 salariés d’Amazon Allemagne ont cessé le travail pendant quatre jours, début novembre. Alors que l’inflation est en forte hausse, les travailleurs s’élèvent contre la décision du géant numérique de ne pas appliquer les hausses de salaires prévues par la convention collective du secteur, à laquelle d’ailleurs Amazon refuse toujours d’adhérer.  Il y a une urgence à revaloriser les salaires et conditions de travail de ceux que l’on a appelés les travailleurs de la deuxième ligne, rappelle Marjorie Alexandre. Pendant toute la pandémie ils ont travaillé sans arrêt et ont été considérés comme essentiels, or ces emplois sont extrêmement mal rémunérés.
N’ayant toujours pas obtenu satisfaction, les salariés allemands d’Amazon menacent l’entreprise américaine d’une nouvelle grève à l’approche des fêtes de fin d’année.

Sur le même sujet

5 octobre, tous mobilisés !

Fédération FO Chimie par Fédéchimie

A l’appel des organisations syndicales FO, CGT, FSU, Solidaires et des organisations étudiantes FIDL, MNL, UNEF, UNL, une journée de grève et manifestations est prévue le 05 octobre prochain pour exiger :