Alstom : Bras de fer gagnant

Emploi et Salaires par  Mathieu Lapprand

Les salariés d’Alstom se mobilisent pour leurs salaires et revendiquent des augmentations. © Benoit DECOUT/REA

À la suite de deux réunions infructueuses lors desquelles la direction est restée bloquée sur ses positions, de nombreux sites du groupe ont connu débrayages et arrêts de travail (à Aytré, Ornans, Belfort, Tarbes…) pour réclamer la reprise des négociations sur les salaires dans le cadre des NAO. Premier succès pour les salariés qui ont obtenu une nouvelle réunion le 12 mai. Alors qu’un super bonus de 4 millions d’euros est promis au P-DG, Patrick Kron, les salariés se voient proposer + 0,5 % pour les ouvriers et + 1,5 % pour les cadres. Très loin de leur revendication d’une augmentation égale à celle des salariés allemands du groupe, soit 3,4 %.

 Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Débrayages pour des augmentations de salaires chez Alstom Transport

Rémunérations

À l’appel de trois syndicats dont FO, plusieurs centaines de salariés d’Alstom Transport ont débrayé le 23 avril pour la troisième fois de la semaine sur huit sites du groupe. La cause de ce débrayage : la reprise des négociations annuelles obligatoires sur les salaires. L’entreprise a proposé 1 % (...)

La mobilisation augmente, pas les salaires

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Face aux propositions indécentes des patrons dans le cadre des NAO salariales pour 2015, les conflits se multiplient. Dans le public, FO dénonce la politique d’austérité alors que la rémunération des fonctionnaires diminue pour la troisième année consécutive.
Après cinq ans de serrage de ceinture, (...)

Transports routiers : Relance possible des blocages

Emploi et Salaires

Sans reprise des négociations salariales, les syndicats de routiers, dont FO, maintiennent leur appel à la grève à partir du 15 mars. Ils reprochent au gouvernement, qui les a reçus le 3 mars, de ne rien faire pour encourager le dialogue social. Les NAO s’étaient interrompues le 9 février. Les routiers (...)