André Giauque n’est plus

Entre Militants par Françoise Lambert, journaliste L’inFO militante

André Giauque. © G. Ducrot

Une figure historique de la CGT-Force Ouvrière vient de disparaître. André Giauque, secrétaire général de la Fédération générale des fonctionnaires FO (FGF-FO) de 1973 à 1987, vient de tirer sa révérence à l’âge de 93 ans.

Il avait participé dès 1947, avant la fondation de la CGT-FO, à la création d’un syndicat des agents de la Reconstruction à Besançon. Un syndicat qui adhèrera à FO.

Pendant les années précédentes de guerre, André avait pris part à la Résistance. Entré dans la clandestinité juste avant l’instauration du STO, il fit partie d’un maquis FFI dans le Haut-Doubs sous l’égide du mouvement de résistance Libération-Nord.

Grand serviteur de l’État, républicain, André Giauque était profondément attaché à la liberté et à l’indépendance. A l’instar de Pierre Tribier ou Roger Lapeyre, il a contribué à façonner FO dans la Fonction publique. Lors de ses mandats à la tête de la fédération des fonctionnaires FO, il s’est beaucoup investi dans la défense de la politique conventionnelle salariale instaurée après 1968, ainsi que dans les grandes réformes catégorielles de la Fonction publique intervenues entre 1970 à 1976.

André fut également membre de la CE confédérale de FO et du Conseil économique et social.

Sur le même sujet

Réunion le 19 mai 2014 sur les Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations : pour FO c’est une mascarade !

Fonction publique par FO Fonctionnaires, Postes et Télécommunications - FO COM, Services publics et de Santé

Le 15 mai 2014, des dizaines de milliers de fonctionnaires et agents publics ont cessé le travail et manifesté pour revendiquer l’amélioration de leur pouvoir d’achat, de leurs carrières et de leurs conditions de travail, notamment par une augmentation immédiate de 8 % de la valeur du point d’indice, l’attribution uniforme de 50 points d’indice sur la grille indiciaire, la refonte de la revalorisation de la grille indiciaire (C,B,A).

Fonction publique : FO ne signera pas le projet d’accord sur la qualité de vie au travail

Négociations par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

Soumises à ratification cette semaine, les mesures de qualité de vie au travail sont largement contestées par les syndicats. FO refuse ainsi d’accompagner une réforme qui fragiliserait le cadre statutaire.
FO ne signera pas, le 12 février, le projet d’accord présenté par le ministère de la Fonction (...)