Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

AP­‐HP : Savoir ne pas s’entêter ! Retrait du projet de « réorganisation du temps de travail »

Communiqué de la Fédération FO des personnels des services publics et des services de santé par Services publics et de Santé

La fédération FO des personnels des services publics et des services de santé apporte son soutien plein et entier aux personnels et aux syndicats dont FO de l’Assistance-Publique Hôpitaux de Paris pour la grève du 28 mai 2015 contre le « projet de réorganisation du temps de travail ».

Malgré la grève massive du 21 mai 2015 et le rejet unanime de ce projet, la direction générale de l’AP­‐HP persiste dans sa volonté de restructurer les organisations de travail avec pour objectif de réaliser 25 millions d’euros de réduction du budget (plan d’économies oblige !) au détriment des conditions de travail des personnels et de la qualité de l’accueil des usagers de l’AP­‐HP.

Avec son syndicat FO AP­‐HP, la fédération réitère la revendication exprimée à la Ministre de la santé (cf : lettre de la fédération du 19 mai 2015) : ce projet doit être retiré !

Ne pas le faire serait une provocation de nature à amplifier et étendre ce conflit sur un dossier que l’ensemble des personnels de la fonction publique hospitalière et au-­delà regarde avec beaucoup d’attention et apporte leur soutien à leurs collègues parisiens.

L’ensemble des personnels de la santé, du médico‐social et du social refuse l’austérité qui s’applique aux établissements dont le plan d’économies aux hôpitaux (3 milliards 2015-2017 aggravé d’un milliard supplémentaire pour 2015-­2016) et le projet de loi de « modernisation de la santé » sont l’expression. Cette politique doit être arrêtée. Ce qui justifie l’appel commun FO, CGT et SUD à la grève le 25 juin dans le secteur sanitaire, social et médico‐social, contre l’ensemble de ces mesures d’austérité.

Il faut savoir ne pas s’entêter !

 Voir en ligne  : Fédération FO des personnels des services publics et des services de santé - Site internet

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

La grogne monte à l’AP-HP

Santé par Françoise Lambert

Trois syndicats de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris appellent les personnels à la grève le 21 mai contre un projet de refonte du temps de travail qui s’inscrit dans la politique d’austérité menée par le gouvernement.
Pas moins de trente-huit établissements et 75 000 agents sont concernés par la (...)

Hôpitaux grippés et lits en portefeuille

Revue de presse par  Michel Pourcelot

Epidémie de grippe, manque de lits... Le mécontentement dans les hôpitaux était déjà avant si palpable que la création d’une mission nationale était annoncée en décembre dernier par la ministre de la Santé et un médiateur national nommé le 11 janvier. La presse a pris le pouls de la situation. Aperçus.

Les blouses blanches voient rouge

Grève des hospitaliers par  Valérie Forgeront

A travers une manifestation à Paris et une centaine en province à l’appel de FO notamment, des milliers d’hospitaliers (infirmiers, aide-soignant, administratifs…) en grève ont protesté ce 8 novembre contre la dégradation de leurs conditions de travail due à la réduction des effectifs mais aussi à des restructurations qui au fil des réformes détériorent la capacité des hôpitaux à remplir leur mission de service public.