Appel à la grève dans les IEG le 22 mai 2018 pour la sauvegarde du service public de l’énergie !

Service Public par Énergie et Mines

Le Bureau Fédéral, réuni ce jour, décide, au vu de la situation économique et sociale très dégradée de notre Branche, d’appeler à une journée de grève dans les Industries Électriques et Gazières le 22 mai.

Notre secteur doit faire face à des attaques sans précédent :

  • Dans l’électricité, cela concerne la fermeture absurde de Fessenheim, la fermeture des centrales au charbon, la mise en concurrence dans l’hydraulique.
  • Dans le secteur du gaz, la remise en cause des tarifs réglementés qui sera inscrite dans la loi PACTE.
  • Les réseaux ne sont pas en reste : menaces récurrentes sur la distribution, attaques au plan européen contre le réseau de transport, la privatisation des raccordements du transport et de la Distribution impactera la sécurité des ouvrages et des clients, le maintien des compétences des effectifs des équipes d’intervention, projets dans le stockage gaz…

Et comme si tout cela ne suffisait pas, les Tarifs Réglementés de Vente de l’électricité sont contestés en justice par les concurrents !

Inutile de dire les impacts prévisibles de ce contentieux sur le Service Public, mais aussi pour les entreprises ainsi que pour les clients qui verront leurs factures augmenter.

SALARIÉS DES IEG : VOUS ÊTES TOUS CONCERNÉS !

C’est pourquoi FO Énergie et Mines veut faire de cette journée de grève une journée de défense du service public, du Statut du personnel des IEG et du pouvoir d’achat.

En pièces jointes, le communique FO Énergie et Mines ainsi que le communiqué de presse du 5 mai dernier.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Salaires dans l’Energie : FO appelle à une journée de « mobilisation forte » lors de la prochaine CPPNI

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Face aux propositions patronales « nettement insuffisantes » mises sur la table le 22 septembre, la fédération FO Energie et Mines appelle, dans le cadre de l’interfédérale, les 135 800 agents des industries électriques et gazières à une journée de « mobilisation forte » début octobre, à l’occasion de la prochaine CPPNI.

Energie : Les employeurs ont en partie cédé

Pouvoir d’achat par Evelyne Salamero

Après une forte mobilisation le 7 décembre à l’appel notamment de FO, les électriciens et gaziers ont obtenu que la hausse de la CSG soit compensée. En revanche, l’augmentation du salaire national de base proposée par les employeurs reste très en deçà de l’inflation prévue.