Apprentissage : FO défend l’enseignement professionnel

Economie

François Hollande a élargi, le 19 septembre, les conditions d’accès à la nouvelle prime d’apprentissage de 1 000 euros. Elle sera versée à toute entreprise de moins de 250 salariés embauchant un apprenti et doublée dans les TPE. « L’accès à l’apprentissage ne dépend pas des demandes financières récurrentes des entreprises », rappelle FO dans un communiqué qui dénonce aussi la remise en cause de l’enseignement professionnel.

Sur le même sujet

Exonération : L’État va payer les apprentis mineurs des TPE

Emploi et Salaires

Les TPE pourront embaucher gratuitement des apprentis mineurs à partir de la rentrée prochaine, l’État prenant désormais en charge leur salaire et les cotisations sociales correspondantes, a annoncé le président François Hollande en avril. La mesure devrait concerner 70 000 jeunes et ne changera rien à (...)

Etat d’urgence sanitaire : réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Confédération FO a pris connaissance du projet de loi d’urgence sanitaire, qui prévoit plusieurs ordonnances dont il faudra aussi être vigilant.
Pour FO l’urgence doit être celle de la protection de la santé de l’ensemble de la population qui passe par la protection des salariés, de leurs familles (...)