Loi Travail : Après le recul, le calendrier de la riposte s’accélère

Dossier Loi Travail

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Vendredi 4 mars - FO a été reçue en bilatérale par la ministre du Travail. Jean-Claude Mailly lui a rappelé son opposition à la philosophie générale du projet de loi et a exigé la suspension du texte. Ce rendez-vous, initialement prévu le 1er mars, avait été reporté à la suite du malaise de Myriam El Khomri.

Du lundi 7 mars au mercredi 9 mars - Concertations bilatérales à Matignon entre les interlocuteurs sociaux et le Premier ministre, le ministre de l’Économie et la ministre du Travail. La délégation FO était reçue le 7 mars.

Mercredi 9 mars - FO soutient les mobilisations lancées par les étudiants appelant au retrait de l’avant-projet de loi Travail.

Lundi 14 mars - Réunion plénière des interlocuteurs sociaux à Matignon, à l’issue des bilatérales. Le Premier ministre devrait annoncer les modifications apportées à la loi Travail.

Jeudi 17 mars - Réunion des quatre syndicats, dont FO et la CGT, et des organisations étudiantes pour faire le bilan de la mobilisation du 9 mars et préparer la grande action du 31 mars.

Vendredi 18 mars - Réunion de tous les syndicats, dont ceux conduits par la CFDT.

Jeudi 24 mars - Date prévue par le gouvernement pour la présentation de l’avant-projet de loi en Conseil des ministres.

Jeudi 31 mars - Sept syndicats dont FO, la CGT et les organisations étudiantes appellent à faire grève et à descendre massivement dans la rue pour exiger le retrait de l’avant-projet de loi Travail.

Début avril
- Date annoncée de l’examen du texte en première lecture à l’Assemblée.

Courant mai - Date annoncée de l’examen du texte par le Sénat.

Fin juin - Date limite souhaitée par le gouvernement pour l’adoption définitive du projet de loi.

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Loi travail : les petites concessions de Manuel Valls

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Plus de 400 000 manifestants se sont mobilisés le 9 mars pour exiger le retrait du projet de loi Travail. Après une courte phase de concertation, le gouvernement s’est vu contraint de revoir en partie sa copie. Les modifications présentées le 14 mars sont insuffisantes pour FO qui appelle à (...)