Areva, forte mobilisation pour sauver l’emploi et l’avenir de la filière

Emploi et Salaires par Mathieu Lapprand

Rassemblement des salariés d’Areva le 15 septembre devant leur siège à La Défense. © C. Josselin

Trois mille manifestants venus de toute la France, le 15 septembre, à l’appel de l’intersyndicale, se sont rassemblés devant le siège d’Areva et ont marché jusqu’à la tour EDF, à quelques centaines de mètres. Le groupe compte supprimer 6 000 emplois, dont 4 000 en France, et la majeure partie de l’activité réacteurs doit être cédée à EDF. Venus avant tout défendre l’emploi, les manifestants et les syndicats s’inquiètent de la dégradation des conditions de travail avec un personnel réduit mais une charge de travail identique. « Les effectifs sont au minimum, des compétences vont partir et il n’y aura pas d’embauches », souligne José Montes, coordinateur FO. Pour Philippe Launay, « l’État doit prendre ses responsabilités et recapitaliser rapidement Areva à la hauteur nécessaire ». Le ministre de l’Économie rencontrera l’intersyndicale le 1er octobre. M. L.

Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Areva : plus de 90% de grévistes en moyenne sur les sites contre le démantèlement et pour la défense des emplois

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

Sites de production à l’arrêt, manifestations, barrages filtrants : les salariés d’Areva, à l’appel de FO et de quatre autres organisations syndicales, se sont fortement mobilisés ce 2 juin, à la veille d’une réunion à l’Élysée sur la filière nucléaire, pour défendre les emplois au sein du groupe nucléaire (...)

Areva : l’été risque d’être chaud

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

désengagement L’avenir du groupe Areva, fleuron de la filière nucléaire française, dont le capital est contrôlé à 87 % par l’État, reste des plus incertains et les 4 000 suppressions d’emplois annoncées par la direction sont toujours à l’ordre du jour.

Mise en oeuvre par EDF et Areva des décisions du Président de la République : Réactions de FO Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines par Énergie et Mines

EDF et Areva ont communiqué ce jour, sur la mise en oeuvre des décisions du Président de la République prises le 3 juin dernier sur « la refondation de la filière nucléaire ». Pour FO, celle-ci mérite mieux qu’une logique principalement financière.
Sans surprise, ce texte, négocié sous la pression (...)