Areva : inquiétudes - Et les salariés dans tout ça ?

Communiqué de FO Métaux par Métaux

La Fédération FO Métaux a pris acte des annonces de la direction d’ Areva sur les pertes du groupe s’élevant à plusieurs milliards d’euros.

Comment peut-on espérer qu’avec l’annonce d’un plan d’un milliard d’euros d’économies sur trois ans en frais de personnel ramènera Areva à plus de performance alors que le seul contrat EPR OL3 en Finlande apparaît comme un puit sans fond et qu’il fera perdre à Areva l’équivalent de ce milliard sur la même période.

Pour FO Métaux, tant que l’État n’interviendra pas auprès de son homologue finlandais pour obtenir la garantie que tout est mis en oeuvre des deux côtés pour terminer l’EPR d’Olkiluoto, les efforts demandés aux salariés suite à ces annonces seront vains.

Depuis novembre 2014, les syndicats FO du groupe, après plus de 20 rencontres tant auprès des ministères que de la direction d’ Areva dénoncent les choix inadaptés en cours de préparation.

Pour FO Métaux, il est indispensable que l’État français intervienne dans ce dossier. Et pour rendre l’espoir à des salariés inquiets, il faut d’abord donner une vision claire des leviers de redressement !

Qu’une meilleure coopération entre EDF et Areva soit nécessaire ne fait aucun doute. Ce qu’il faut, c’est mettre en oeuvre une véritable filière du nucléaire en lui donnant les moyens de se développer et de gagner des marchés à l’export. L’État doit impulser une nouvelle stratégie industrielle nucléaire avec tous les acteurs d’Areva, EDF mais également avec l’ASN et le CEA. L’État ne peut pas demander à Areva de régler ses problèmes tout seul, car c’est toute la filière nucléaire qui est en danger et le groupe Areva se doit d’entendre les organisations syndicales.

La Fédération FO Métaux ne laissera pas les salariés être la seule variable d’ajustement et entend bien agir pour défendre l’intérêt des salariés d’ Areva et pour préserver l’industrie nucléaire.

 Voir en ligne  : FO Métaux

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Nucléaire : FO s’oppose à la cession d’Areva

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

Areva a dévoilé le 2 avril deux scénarios de restructuration possibles : une cession totale de sa filiale Areva NP (ingénierie et réacteurs) ou une cession partielle (l’ingénierie) à EDF. FO (métallurgie et chimie) et les autres syndicats ont réaffirmé leur opposition au « démantèlement » du géant (...)

Mise en oeuvre par EDF et Areva des décisions du Président de la République : Réactions de FO Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines par Énergie et Mines

EDF et Areva ont communiqué ce jour, sur la mise en oeuvre des décisions du Président de la République prises le 3 juin dernier sur « la refondation de la filière nucléaire ». Pour FO, celle-ci mérite mieux qu’une logique principalement financière.
Sans surprise, ce texte, négocié sous la pression (...)

Le nucléaire, une filière d’avenir à soutenir, non à atomiser

Communiqué de Force Ouvrière par Pascal Pavageau

Le démantèlement de la filière nucléaire civile française n’est plus un risque mais une réalité. Alors que cette filière, fleuron industriel français, s’exporte et que les compétences qu’elle détient sont reconnues après 70 ans d’investissements et de recherche, elle subit aujourd’hui un véritable abandon de (...)