Service Public

Arithmétique des chiffres de la rentrée

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Quelque 12,34 millions d’élèves sont attendus par 855 000 enseignants, indique le ministère. La rentrée serait donc idyllique puisque cela représente 1 enseignant pour 14 élèves. Mais qui a déjà vu des classes de 14 élèves ? L’astuce consiste à ne pas préciser que tous les emplois créés ne sont pas des temps plein.

Alors que le budget 2015 prévoit 3 649 créations d’emplois d’enseignants dans le second degré public – où les effectifs vont augmenter en moyenne de 27 000 élèves en cette rentrée –, cela ne correspond qu’à 2 550 postes supplémentaires à temps plein sur le terrain. Comme lors des trois dernières années, beaucoup de créations de postes concernent des stagiaires employés à mi-temps. Depuis 2012 en effet, les enseignants en formation sont de nouveau comptés dans les effectifs fonctionnaires.

Une classe de plus pour… 59 élèves de plus

Dans le premier degré, les 3 800 postes prévus au budget correspondent à 2 511 postes à temps plein et 464 classes ouvertes alors que 27 300 élèves supplémentaires sont attendus, ce qui correspond à une nouvelle classe par tranche de… 59 élèves supplémentaires.

À ce compte-là, le ministère se félicite d’avoir déjà créé 35 227 postes dans l’éducation depuis 2012 et assure que la promesse de campagne du candidat François Hollande d’en créer 60 000 au total en cinq ans sera tenue. Sachant qu’il ne reste qu’un exercice budgétaire et une rentrée d’ici à 2017 pour créer les 25 273 qui manquent au compteur, on voit mal comment cela pourrait se réaliser dans le cadre de la politique d’austérité. Astuce ou pas. 

A propos de cet article

Sur l’auteur

Evelyne Salamero

Journaliste - Rubrique internationale

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 26 février de 08h30 à 09h30

    France Info
    Jean-Claude Mailly sera l’invité de l’émission de radio « 8h30 Toussaint-Aphatie » sur France (...)