Renforcer la mobilisation dans les ports : La FEETS FO appelle les salariés à participer massivement à la grève

Emploi et Salaires par FEETS FO

© Pierre GLEIZES/REA

Communiqué de la FEETS-FO

La réforme des retraites entraînera :

• Une baisse des pensions
• Un report de l’âge de départ à la retraite
• Une aggravation des inégalités subies tout au long du parcours professionnel
• Une pénalisation des femmes avec une moindre prise en compte de la maternité

Si le gouvernement a annoncé vouloir discuter sur les mesures d’économie à court terme, son projet destructeur demeure inchangé.

Toutes les raisons de se mobiliser depuis le 5 décembre demeurent.

La confédération FO appelle tous les secteurs à la grève les 14, 15 et 16 janvier 2019.

Les ports et docks sont engagés depuis le début de la mobilisation dans l’action, aujourd’hui tous ensemble agissons pour gagner.

La Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services, appelle tous les salariés des ports et docks à intensifier la mobilisation et étudier toutes les modalités d’un blocage économique efficace.

Seul le blocage économique du pays parviendra à faire reculer le gouvernement.

Pour nous, pour nos enfants, pour tous, il est temps de faire plier le gouvernement !

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Le congrès de la FNEC FP-FO « jette toutes ses forces » dans la préparation de la grève pour les retraites

Entre Militants par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

Elle a été sur toutes les lèvres du début à la fin. La « contre-réforme » des retraites a bel et bien été au cœur du 18e congrès de la fédération FO de l’Enseignement, de la Culture et de la Formation professionnelle (FNEC FP-FO), qui a réuni quelque 900 militants représentant plus de 400 syndicats du 15 au 18 octobre à Clermont-Ferrand.

31 mars : journée nationale de grève

Communiqué intersyndical

Des manifestations, actions, sans précédent ont eu lieu ce 8 mars journée internationale des droits des femmes. Elles ont exprimé le refus des violences faites aux femmes. Elles marquent la détermination à exiger l’égalité et cette année tout particulièrement à faire tomber ce système de retraite par point qui pénalisera particulièrement les femmes.

Déclaration de la Commission exécutive du 28 novembre 2019

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Commission exécutive confédérale FO réaffirme son opposition au « système universel par points », qui conduirait en réalité à un régime unique gouverné par l’État en fonction des contraintes budgétaires et financières aboutissant à contraindre demain à « devoir travailler plus longtemps » ou à subir la baisse des pensions.