Des dispositifs d’aides supplémentaires pour les salariés de l’artisanat et des industries agroalimentaires

Coronavirus / Covid19 par FGTA-FO

Article publié dans le Dossier Coronavirus / Covid19

Communiqué de la FGTA-FO

Comme demandé au sein des branches par les secrétaires fédéraux de la FGTA-FO, l’action sociale à destination des salariés des entreprises de l’artisanat et de l’agroalimentaire (sous contrat avec l’AG2R) est améliorée pour aider les salariés subissant des difficultés dues à la crise sanitaire et économique.

Ce budget supplémentaire issu du fonds retraite alimente deux dispositifs :

 Un dispositif d’aides individuelles renforcé par des aides d’urgence sous condition et après étude de la commission pour faire face aux difficultés financières,

 Et un dispositif d’appels de convivialité réalisés par nos équipes de conseillers et les centres de prévention.

Les salariés de l’artisanat et des industries agroalimentaires concernés peuvent compter sur les élus FGTA-FO pour faire valoir leurs intérêts en actionnant tous les leviers qui existent.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Tous les articles du dossier

Pour FO, l’abandon de la réforme s’impose plus que jamais

Assurance chômage par Evelyne Salamero

Alors que le nombre de chômeurs augmente de façon vertigineuse, le ministère du Travail a annoncé lundi 27 avril vouloir engager une réflexion avec les partenaires sociaux pour adapter rapidement les règles d’assurance chômage face à la situation exceptionnelle découlant de la pandémie. Pour la confédération FO, la première chose à faire est d’abandonner définitivement la réforme de l’Assurance-Chômage entamée en novembre 2019 et qui réduit drastiquement les droits des demandeurs d’emploi. Une position qu’elle a d’ores et déjà largement défendue et qu’elle réaffirme lors de chaque visio-conférence hebdomadaire avec la ministre du Travail.

Santé : les hospitaliers ne se contenteront pas de miettes

Service Public par  Valérie Forgeront

En vue de la présentation cet été d’un énième plan Santé, le ministre Olivier Véran annonce l’ouverture le 25 mai de discussions sur les questions de rémunérations et de temps de travail des personnels hospitaliers. Les organisations syndicales sont conviées, mais pas que. Ce qui pose un premier problème, réagit FO-Santé. Sans compter que, pour l’instant, aucun cadre n’a été défini pour la rencontre, pas plus qu’un axe clair pour les thèmes épineux, tels les salaires, que le gouvernement entend aborder.

Nettoyage et propreté : l’urgence de reconnaître pleinement ces métiers

Coronavirus / Covid19 par Elie Hiesse

« Ils sont confrontés au même risque que les salariés des entreprises donneuses d’ordre où ils interviennent dans le cadre de la sous-traitance. Pourtant, ils sont encore trop nombreux à se trouver sans protection individuelle », tempête Jean Hédou, secrétaire général de la Fédération FO de l’équipement, de l’environnement, des transports et des services (FEETS), qui les représente et revendique une égalité dans la protection face aux risques professionnels.