Mort annoncée de la filière gaz française ! FO interpelle les élu(e)s de la République

Fédération FO Energie par Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines

Le ministère de la Transition Écologique a publié le 24 novembre, les nouvelles normes de construction des bâtiments neufs. Ceux-ci doivent aboutir à une réduction d’au moins 30 % de la consommation d’énergie au quotidien ainsi que des émissions de gaz à effet de serre lors de la construction.

Cette Réglementation Environnementale 2020 exclura le gaz des maisons neuves en France dès l’an prochain et pousse également à une sortie du chauffage au gaz dans les logements collectifs.

Ce qui est annoncé par la ministre de la Transition Écologique, Barbara Pompili comme une révolution pour le logement et le secteur de l’énergie en France qui marquera une rupture majeure acte purement et simplement la mort de la filière Gaz en France.

Après les projets funestes de démantèlement d’EDF et d’ENGIE, le gouvernement s’attaque également à la filière Gaz, aux entreprises, et aux 130 000 emplois directs et indirects qui la composent.

FO Énergie et Mines a interpellé les élus de la République, Députés, Sénateurs, afin que ceux-ci se mobilisent et interviennent au sein de la représentation nationale, pour l’avenir de cette filière, de celui des entreprises et des salariés qui la composent, mais également pour la défense du service public Républicain dont la filière gaz des IEG fait partie.

 Voir en ligne  : Lettre aux Députés et Sénateurs

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Après la SNCF, à qui le tour ?

Service Public par Énergie et Mines

Les menaces pesant sur l’avenir des Services publics de l’énergie sont bien réelles. La prochaine remise en question de notre régime de retraite pourrait en être la boite de pandore.

Energie : FO maintient sa position

Elections par Evelyne Salamero

En progrès à EDF SA, avec 13,86% des voix au lieu de 13,31% en 2013, ainsi qu’à Storengy (filiale de GFD Suez), et à GRT Gaz où elle devient représentative, FO a globalement maintenu sa position aux élections professionnelles de la branche des IEG (Industries Electriques et Gazières) de la fin (...)