Assemblée générale de l’UDR FO de la Manche

Retraite par Union Confédérale des Retraités-FO

Soixante camarades ont participé le 17 octobre 2019 à la 12e Assemblée Générale de l’UDR FO de la Manche.

Nous remercions nos invités, Didier Hotte, Secrétaire général-adjoint de l’UCR, Yann Perrotte, Secrétaire-général de l’UD de la Manche, et Sandrine Gamblin, Secrétaire générale-adjointe de l’UD de la Manche d’avoir pris de leur temps pour y participer également.

Après la présentation et l’adoption des différents rapports, ainsi que l’élection des nouveaux Conseils syndical et bureau, nos trois invités ont particulièrement insisté sur les raisons du refus total du projet de régime unique de retraite à points. La place des retraités est aux côtés des actifs. Nous sommes concernés car deux régimes différents ne pourront pas coexister longtemps surtout si l’un est plus favorable que l’autre.

La solidarité c’est aussi la défense des droits de nos enfants et petits-enfants. En ces temps du chacun pour soi, il est nécessaire de se retrouver tous ensemble pour bloquer ce nouveau recul de nos droits.

L’Union départementale FO de la Manche accorde à notre UDR une place au sein de ses instances et l’entraide fonctionne à plein régime.

Danièle Gautschi, Présidente UDR FO Manche

Sur le même sujet

Retraites : que des raisons légitimes de préparer la grève

#5décembre2019 par Valérie Forgeront

« Nos retraites sont en danger, tous concernés », « La retraite par points, c’est non ! », « Le projet de réforme doit être abandonné », « Combattre pour ne rien perdre : tous ensemble défendons nos retraites »… Autant de slogans de FO qui signifient la détermination des travailleurs dans la préparation de la grève à compter du 5 décembre, pour la défense des retraites et l’abandon d’un projet qui remettrait en cause l’ensemble du système de retraite et ses régimes.

Retraites : bataille de communication en vue

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le fait que le président de La République juge nécessaire de s’investir lui-même sur le dossier des retraites, indique que malgré près de deux ans de concertations, conduites par le Haut-Commissaire, avec les organisations syndicales, y compris citoyennes par le biais de plateformes et ateliers participatifs, le gouvernement est loin d’avoir convaincu.