Assistant(e)s maternel(le)s : les remerciements ça suffit , nous voulons des actes !

Toute l’actualité par VERONIQUE DELAITRE

Droits réservés

FO, dans le cadre d’une intersyndicale, appelle à la grève les assistants maternels du particulier employeur le jeudi 13 janvier afin d’exprimer leur mécontentement et obtenir des mesures plus protectrices dans le cadre de leur activité professionnelle.

Depuis que la COVID a fait son apparition en France, les assistant(e)s maternel(le)s sont les oublié(e)s de cette crise sanitaire par les politiques qui nous gouvernent. Le gouvernement va de protocole en protocole avec une méconnaissance totale de la profession. Le dernier protocole en date du 7 janvier 2022, c’est la goutte qui fait déborder la couche !

Comment peut on mettre en danger des salariés, des familles, des enfants de cette manière ?

Entre les PMI et leurs abus de pouvoir, qui n’appliquent que ceux qu’elles veulent bien appliquer, la CPAM qui refuse d’indemniser les assmats en arrêt de travail pour cas contact ..... Pas de prime pour avoir accueillis au-delà de leur capacité d’accueil à la demande du gouvernement.

Les assistant(e)s maternel(le)s n’en peuvent plus. Le syndicat national FO des emplois de la famille tire la sonnette d’alarme avant qu’il ne soit trop tard !

Nous demandons un protocole pour faire face à cette crise sanitaire , qui ne met pas en danger les salarié(e)s , leurs familles et les enfants accueillis.

Ce pourquoi nous avons lancé une grève en intersyndicale le 13 janvier 2022.

Les remerciements ça suffit , nous voulons des actes !

Suite à l’entrée en vigueur du protocole sanitaire le 7 janvier 2022, les organisations syndicales représentatives de la branche des assistants maternels du particulier employeur souhaitent alerter le Gouvernement sur les conséquences directes de celui-ci et de la dégradation des conditions de travail des salariés mais aussi des conditions d’accueil des jeunes enfants.

Le foyer des assistants maternels étant également leur lieu de travail, il est du ressort des autorités de l’État de sécuriser ce lieu d’accueil de jeunes enfants par un protocole adapté dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

  Les protocoles prévus pour les entreprises ne sont pas suffisants et ne répondent pas à la spécificité de ce mode d’accueil individuel de jeunes enfants.

  Les salariés du secteur ne peuvent continuer à accueillir les enfants dont les parents sont cas contacts, au risque de mettre en péril la santé et la sécurité des autres enfants accueillis mais aussi des membres de la famille de l’assistant maternel.

  Les assistants maternels identifiés comme cas contact, ne peuvent accueillir d’enfants et doivent pouvoir être indemnisés pendant la période d’isolement. Un certain nombre d’incohérences au niveau de la CPAM mettent les professionnels dans des situations inadmissibles.

Par conséquent, FO, dans le cadre d’une intersyndicale, appelle à la grève les assistants maternels du particulier employeur le jeudi 13 janvier afin d’exprimer leur mécontentement et obtenir des mesures plus protectrices dans le cadre de leur activité professionnelle.

Afin d’apporter des réponses rapides et concrètes, l’intersyndicale a également adressé en ce sens un courrier au Secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles Adrien Taquet.

Soutenons le premier mode d’accueil de France : les assistant(e)s maternel(le)s
https://chng.it/vZfPBJZ4Xd

Sur le même sujet

Les élections dans les TPE - Elles ont tout d’une grande

Election TPE du 22 mars au 6 avril par  Michel Pourcelot

Du 23 novembre au 6 décembre 2020 se dérouleront les élections professionnelles dans les TPE, les très petites entreprises. Elles ont leur importance de par les millions de salariés concernés (un salarié sur cinq en France) et de par leur contribution à la mesure de la représentativité des organisations syndicales. FO a lancé une campagne en direction de ces millions de salariés.