Assurance chômage : FO demande à nouveau au gouvernement d’y renoncer

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Michel Beaugas, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle - Retraites

Contestée lors de son annonce en juin 2019 par l’ensemble des confédérations, reportée en partie dans le contexte de la crise sanitaire et de la bascule dans le chômage de milliers de salariés, aujourd’hui suspendue, mise en cause déjà une première fois par le conseil d’État saisi notamment par FO, toujours contestée par les confédérations et révélant ses effets nocifs pour les plus fragiles (dont les femmes, salariés subissant l’activité partielle, salariés en emplois précaires), cette réforme doit être définitivement remisée.

Dès le mois d’octobre dernier, les cinq confédérations s’étaient accordées pour s’adresser conjointement au Premier ministre, mettant en copie le Président de la République, pour leur demander de renoncer à cette réforme et de revenir pour l’année 2021, qui demeurera sous le coup des conséquences négatives pour l’emploi des effets de la pandémie et des restrictions sanitaires, aux dispositions de la convention négociée en 2017.

Aussi, et au titre du dialogue social tant invoqué, FO renouvelle sa position demandant au gouvernement de renoncer à cette réforme, la priorité devant aller à la préservation des emplois, à l’arrêt des licenciements et à la relance de l’activité économique créatrice d’emplois.

FO confirme qu’en tout état de cause elle a d’ores et déjà décidé de contester à nouveau cette réforme devant le Conseil d’État.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle - Retraites

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : la grande cause nationale du quinquennat nécessite d’aller au-delà du droit constant !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle, Secteur Europe - International

Le 8 novembre dernier, la France a ratifié la Convention n° 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail (dont la violence fondée sur le genre). Depuis son adoption par l’OIT à l’occasion de son centenaire en (...)

Résolution Comité confédéral national des 3 et 4 novembre 2021 – adoptée à l’unanimité

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 3 et 4 novembre 2021, le CCN rappelle l’indépendance de la CGT-FO à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses. Il réaffirme son attachement à la Charte d’Amiens et d’une façon générale, son indéfectible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical. Le syndicalisme ne doit pas lier son destin à celui de l’État, rappelant ainsi le préambule des statuts de la CGT-FO.