Communiqué de FO

Assurance chômage : première réaction de FO

, Michel Beaugas, Yves Veyrier

Recommander cette page

FO a pris connaissance des annonces du gouvernement concernant l’assurance chômage par voie de presse.

FO constate que le gouvernement non seulement est allant sur la révision à la baisse des règles d’indemnisation des demandeurs d’emplois mais confirme qui plus est l’objectif d’accroître les économies en ce sens à hauteur de 1 à 1,3 milliard d’euro comme prévu par sa lettre de cadrage initiale.

A contrario, le gouvernement semble moins assuré quant à la mise en œuvre d’un bonus-malus sur les contrats courts, tout en reconnaissant que les dérapages en la matière sont le produit des assouplissements dus aux ordonnances.

A ce stade, FO ne partage pas du tout le diagnostic présenté par le gouvernement justifiant selon lui la révision des règles d’indemnisation notamment concernant les niveaux de l’allocation – pour mémoire elle est en moyenne de l’ordre de 1 000 euros – ou le rapport entre cotisation et indemnisation des cadres.

FO, à l’origine du système d’assurance chômage, réitère que ce n’est pas le système qui est la cause ni du chômage ni de la difficulté des demandeurs d’emplois à retrouver un travail avec un vrai salaire.

A propos de cet article

Sur les auteurs

Michel Beaugas

Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et de la Formation professionnelle


  • Assurance chômage
  • Formation professionnelle continue
  • Politiques de l’Emploi
  • Travail temporaire et travail saisonnier
  • Service informatique (dont e-FO)

Envoyer un message à Michel Beaugas

Yves Veyrier

Secrétaire général de Force Ouvrière


  • Marche générale de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
  • Relations avec les fédérations nationales et les unions départementales
  • Représentation de la Confédération aux niveaux national et international
  • Expression publique
  • Handicap
  • Prospective (IRES), Histoire et Documentation

Envoyer un message à Yves Veyrier

Site internet : https://twitter.com/yveyrier

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

25 mai 1868

En France, les négociations de Grenelle entre le patronat, les syndicats et le gouvernement donnent lieu à un« projet de protocole d’accord », qu’aucune organisation syndicale ne signe avant d’en donner connaissance à la base. Devant les résistances des grandes entreprises (Renault, Citroën, (...)

En France, les négociations de Grenelle entre le patronat, les syndicats et le gouvernement donnent lieu à un« projet de protocole d’accord », qu’aucune organisation syndicale ne signe avant d’en donner connaissance à la base. Devant les résistances des grandes entreprises (Renault, Citroën, Berliet-Vénissieux, Sud-Aviation) dont les travailleurs refusent de cesser la grève, le projet ne sera jamais signé.