Au lieu de remettre en question la concurrence le gouvernement a décidé de sacrifier EDF : FO combattra par tous les moyens cette décision !

Fédération FO Energie par Énergie et Mines

Communiqué de FO Energie et Mines

Dans une interview donnée au journal Le Parisien, les personnels d’EDF ont appris comment le gouvernement comptait protéger les Français de la hausse des prix des marchés de l’électricité, conséquence de la déréglementation européenne.

Au lieu de remettre en cause cette ouverture des marchés qui est un échec retentissant, le gouvernement a décidé de sacrifier EDF en la condamnant à céder un volume supplémentaire de production nucléaire à ses concurrents, dont le puissant Total, de 20 TWh portant le volume de l’ARENH à 120 TWh.

Le ministre lui-même estime que cela représentera pour EDF un coût se situant entre 7,7 et 8,4 milliards d’euros !

En effet, EDF ayant déjà vendu sa production 2022, devra racheter ces 20 TWh supplémentaires sur les marchés de gros à un prix pouvant aller de 150 à 200 euros le kWh (source Le Figaro), cela pour alimenter des concurrents à 46,5 euros, nouveau prix lâché par le gouvernement ! Tout cela alors qu’il s’agit d’une production nucléaire d’EDF !

On marche sur la tête ! Jusqu’à quel point les Français vont-ils accepter cette destruction de notre Service public national ?

En faisant ce choix d’aider les concurrents d’EDF au lieu de remettre en cause la concurrence, le gouvernement ne fait que confirmer son hostilité au Service public de l’électricité et à l’entreprise, EDF, qui l’incarne.

Au passage, cette fuite en avant est un nouveau déni de la nécessaire transition écologique.

Aujourd’hui, 12 janvier à 8 h, la demande est de 84 002 MW, la production de 75 053. Un déficit de près de 9 000 MW ! Déficit compensé par de l’import très majoritairement en provenance de l’Allemagne et Belgique.

Conséquence : un taux de 85 g de CO2 par kWh ! Alors que le niveau moyen est de 35 !

Le libéralisme made in Europe ça pollue !

En synthèse, le gouvernement s’apprête à faire payer à EDF, donc la nation, une vision d’un monde de l’Électricité :

 Qui fait flamber les prix.
 Qui menace l’avenir d’EDF et de ses salariés.
 Qui fait perdre à la France son Indépendance énergétique.
 Qui contribue un peu plus au Réchauffement climatique.

Inacceptable !

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Résolution Comité confédéral national des 3 et 4 novembre 2021 – adoptée à l’unanimité

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 3 et 4 novembre 2021, le CCN rappelle l’indépendance de la CGT-FO à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses. Il réaffirme son attachement à la Charte d’Amiens et d’une façon générale, son indéfectible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical. Le syndicalisme ne doit pas lier son destin à celui de l’État, rappelant ainsi le préambule des statuts de la CGT-FO.