Axa : fini le forfait jours pour les commerciaux non-cadres

InFO militante par Clarisse Josselin, L’Info Militante, Site internet Force Ouvrière

© Sylvie HUMBERT/REA

Grâce à l’action en justice menée par la fédération FEC-FO, les jeunes commerciaux non-cadres de chez Axa ne peuvent plus se voir imposer une organisation au forfait jours. Tel est le jugement rendu le 6 octobre par le tribunal judiciaire de Nanterre, avec exécution immédiate.

Cinquante heures de travail par semaine

Un accord signé par deux organisations syndicales imposait en effet, pour cette catégorie de salariés embauchés à partir du 1er janvier 2021, un décompte du temps de travail en jours et non en heures, ce qui évitait à la compagnie d’assurances de leur payer des heures supplémentaires.

Or FO estimait que ces jeunes recrues ne bénéficiaient pas d’une réelle autonomie dans l’organisation de leur temps de travail, préalable pourtant obligatoire à la mise en œuvre d’un tel forfait chez les non-cadres. Au vu des objectifs qu’on leur fixait, ils étaient plutôt à 50 heures qu’à 35 heures de travail par semaine et payés au Smic, dénonce Franck Muller, DSC FO chez Axa, qui se félicite d’une  victoire majeure.

Même si Axa a fait appel, la décision de justice annulant ces dispositions s’applique. Les 650 salariés concernés ont vu leur contrat de travail modifié pour repasser à un décompte en heures. Ils pourront également saisir les prud’hommes pour obtenir réparation des centaines d’heures supplémentaires non payées.

Sur le même sujet

Ordonnances : le refus du forfait jour désormais passible de licenciement

Droit du travail par Evelyne Salamero

Grâce à un amendement glissé au cours du débat parlementaire sur le projet de loi de ratification des ordonnances réformant le code du travail, les employeurs sont désormais autorisés à licencier les salariés qui refuseront que leur durée du travail soit calculée en nombre de jours dans le cadre d’un forfait annuel. Explications.

Le forfait jours

Durée du travail par Secteur juridique

Le forfait jours consiste à « déconnecter » le temps de travail d’un salarié en heures pour le faire passer en jours.