Banques : « Premier de la classe mais à quel prix ! »

Economie par Employés et Cadres

Communiqué de la Fédération FO Banques et Sociétés Financières

Dans sa une d’aujourd’hui, le quotidien Les Echos fait état d’une augmentation des bénéfices du CAC 40 de plus de 11% au premier semestre.

Il y précise que BNPP serait le « premier de la classe » avec plus de 4,3 milliards d’euros de bénéfices au premier semestre 2016.

Si ce chiffre est exact et flatteur, il ne faut pas oublier dans quelles conditions ont été effectués ces résultats.

FO Banques condamne les politiques salariales (0 % d’augmentation en 2015) et les politiques de l’emploi (encore plus de 600 suppressions de postes annoncées cet été chez CIB) menées actuellement dans les banques françaises.

Bénéfices des banques au premier semestre 2016
BNPP : 4,3 milliards d’euros
Société Générale :  2,38 milliards d’euros
BPCE :  1,9 milliard d’euros
 CM CIC : 1,1 milliard d’euros
Crédit Agricole : 1,3 milliard d’euros

FO Banques revendique que les substantiels bénéfices des banques au premier semestre 2016 soient utilisés sous forme d’augmentation générale des salaires (négociation fin septembre à BNPP) et de cesser les suppressions d’emplois.

En effet, ces milliards d’euros de bénéfices ne sont synonymes pour l’instant, pour les salariés, que de chantage à l’emploi, de dégradations des conditions de travail et d’absence de réelles mesures salariales.

Si certains patrons s’augmentent de plus de 26 % (voir BNPP), pour les salariés, c’est bien souvent zéro ou proche de zéro. C’est inadmissible d’autant plus que ces bénéfices s’accompagnent également d’aides substantielles de l’État se chiffrant en millions d’euros (CICE, pacte de responsabilité).

FO Banques et Sociétés Financières revendique une juste redistribution des bénéfices aux salariés car c’est grâce à eux que les banques françaises se portent si bien.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Pacte de responsabilité : les banquiers tergiversent

Communiqué de la FEC-FO - Section Banques et Stés Financières par Employés et Cadres

Après 3 réunions durant lesquelles l’AFB s’était vu réclamer par la délégation FO des engagements fermes en termes d’emploi, de formation, de conditions de travail…, la délégation patronale avait renvoyé au 26 novembre la tenue d’une nouvelle réunion avec d’hypothétiques engagements sur ces sujets.
C’est (...)

Banques - Association française des banques : on continue à détruire les emplois !

Emploi et Salaires

En effet, les chiffres emploi pour 2015 viennent de tomber et malheureusement ils ne sont pas bons ! Pourtant si nous les regardons dans les grandes masses, on pourrait croire que contrairement à 2013 et 2014, où notre profession avait détruit plusieurs milliers d’emplois, en 2015 le nombre de salariés aurait augmenté de 600 personnes !

Bénéfices : les entreprises du CAC 40 pulvérisent leur record

Economie par Valérie Forgeront

Les résultats ne sont pas bons, ils sont mirobolants. Au premier semestre 2017, les quarante plus grandes sociétés françaises cotées en bourse ont engrangé 52,2 milliards de bénéfice. Du jamais vu. Pour des milliers de salariés toutefois ces résultats colossaux ont le goût des emplois sacrifiés.