Barème Macron : la France rappelée à l’ordre !

Communiqués de FO par Branislav Rugani, Patricia Drevon, Secteur Europe - International, Secteur juridique

Le 6 septembre 2023, le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a adopté une recommandation à l’encontre de la France afin qu’elle réexamine le barème Macron. Il considère que la législation sur l’indemnisation des licenciements abusifs doit garantir que les indemnités accordées et que tout barème utilisé pour les calculer tiennent compte du préjudice réel subi par les victimes et des circonstances individuelles de leur situation.

La recommandation figure parmi les outils les plus importants du Conseil de l’Europe et fait notamment suite à la réclamation collective déposée par FO et à la décision du CEDS reconnaissant l’inconventionnalité du barème.

Face au silence du Gouvernement et au positionnement de la Cour de cassation refusant de reconnaître l’inconventionnalité du barème, Force Ouvrière avait de nouveau demandé des avancées sur le barème plafonnant les indemnités prud’homales pour licenciement injustifié au Conseil de l’Europe dans le cadre de ses commentaires sur le 22e rapport national de la France sur la mise en œuvre de la Charte sociale européenne en juin dernier.

FO rappelle que chaque salarié, licencié sans cause réelle et sérieuse, doit bénéficier de la réparation intégrale du préjudice subi et que les sommes octroyées en justice doivent revêtir un caractère dissuasif à l’égard des employeurs.

FO invite les autorités françaises à suivre la recommandation adoptée par le Conseil de l’Europe et plus largement à respecter ses engagements internationaux en matière de droit du travail.

Branislav Rugani Secrétaire confédéral au Secteur International Europe

Patricia Drevon Secrétaire confédérale au Secteur de l’Organisation, des Outre-Mer et des Affaires juridiques

Secteur Europe - International Envoyer un message à Secteur Europe - International

Secteur juridique Programme des Stages juridiques 2024

Les derniers communiqués Tous les communiqués

FO dénonce la mise en place d’un reste à charge pour l’utilisation du CPF annoncée par l’exécutif

Communiqués de FO par MICHEL BEAUGAS, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Depuis novembre 2022, l’exécutif oscille entre son désir de limiter les dépenses faites en matière de formation professionnelle continue et celui de conserver l’image du compte personnel de formation (CPF). Ainsi, il n’a cessé de faire planer la menace d’un reste à charge aux salariés dans le (...)

8 mars, journée internationale des droits des femmes - Exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle

Alors que le rapport du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) sur le sexisme alerte sur un risque de régression des droits des femmes, ce 8 mars 2024 doit être l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel qui doit se concrétiser, dans la vie de (...)